Mimosas, la voie de l'Atlas a fait sensation à Cannes où il a reçu le grand prix de la Semaine de la Critique. Et pour cause, ce western métaphysique mâtiné de conte épique est de toute beauté, pour peu que l'on soit réceptif à ce type de cinéma contemplatif, mystique et exigeant.



Agents presque secrets
Dans le noir
Elektro Mathematrix
Exotica, Erotica, Etc.
Hôtel Singapura
Iqbal, l'enfant qui n’avait pas peur
Le correspondant
Manipulations
Mimosas, la voie de l'Atlas
Nerve
Princess
Rester vertical



Diamant noir
Le monde de Dory
L'effet aquatique
Juillet août
The Strangers
Comme des bêtes
The Wave
Dernier train pour Busan



Love & Friendship
Casablancas, l'homme qui aimait les femmes
La Tortue rouge
Ninja Turtles 2
Florence Foster Jenkins
Hibou
L'âge de glace: Les lois de l'univers
Nos pires voisins 2
Sur quel pied danser
Tarzan
Viva
Truman
Elvis & Nixon
Colonia
Independence Day : Resurgence
Le BGG - Le Bon Gros Géant
Man on high heels
Genius
La Couleur de la victoire
Guibord s'en va-t-en guerre
L'économie du couple
Jason Bourne
Parasol
S.O.S Fantômes
Stefan Zweig, adieu l'Europe
Toni Erdmann
Star Trek : Sans limites






 (c) Ecran Noir 96 - 16


  

Production : MMG Films & TV Production, PVPictures, Tros Bridge Entertainment Group et TV1
Distribution : ARP Selection
Réalisation : Erik Van Looy
Scénario : Carl Joos et Erik Van Looy d'après le roman
Montage : Philippe Ravoet
Photo : Danny Elsen
Décors : Johan Van Essche
Son : Geert Engels et Peter Flamman
Musique : Stephen Warbeck
Effets spéciaux : Ace Digital House
Durée : 123 mn
 

Tom Van Dyck : Jean De Haeck
Jo De Meyere : Baron Gustave de Haeck
Gene Bervoets : Seynaeve
Werner De Smedt : Freddy Verstuyft
Koen De Bouw : Eric Vincke
Jan Decleir : Angelo Ledda
 

 
 
De Zaak Alzheimer


Belgique / 2003

14.04.04
 

Les belges n'en reviennent toujours pas. Sortie le 15 octobre 2003 sur 34 copies en Belgique francophone, La mémoire du tueur se paie le luxe d'envoyer bouler Kill Bill, Arrête-moi si tu peux, le dernier Matrix et Bad Boys 2 avec 700.000 entrées. Ce "hold-up" semble pourtant mûrement réfléchi. Avec un budget de 2.5 millions d'euros, l'adaptation d'une des oeuvres phares - vieille de 20 ans - de Jef Geeraerts le maître du roman criminel flamand, la présence des stars Jan Decleir et Koen De Bouw et une réalisateur trés "in", les producteurs Erwin Provoost et Hilde De Laere ont eu le nez fin. La mémoire du tueur a été financé en grande partie par la TV1 (TF1 flamand) qui s'est arogé les droits d'une future série télévisée s'inspirant du film. De nouvelles aventures des inspecteurs Vincke et Verstuyft sont prévues au cinéma.





En attendant, La mémoire du tueur a obtenu le 11 avril le Prix de la Critique Internationale au Festival du Film Policier de Cognac 2004 qui a récompensé du Grand Prix Memories of Murder du sud-coréen Bong Joon-Ho qui succéde à La Caja 507 d'Enrique Urbizu.
 
jean-françois
 
 
 
 

haut