Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  

Production : Renn Productions, TF1 Films, Rhône Alpes Cinéma
Réalisation : Claude Berri
Scénario : Claude Berri, d'après le livre de Lucie Aubrac
Montage : Hervé de Luze
Photo : Vincenzo Marano
Musique : Philippe Sarde
Durée : 116 mn
 

Carole Bouquet : Lucie Aubrac
Daniel Auteuil : Raymond Aubrac
Patrice Chéreau : Max, Jean Moulin
Jean-Roger Milo : Maurice
Pascal Greggory : Hardu
Jean-Louis Richard : Mr. Henry
Eric Boucher : Serge
Heino Ferch : Barbie
 

l esprit de résistance
chronologie de la libération
achetez le DVD
 
 
Lucie Aubrac


France / 1997

26.02.97
 

Partagée, la critique. Présenté en avant-première mondiale à Berlin, lors du Festival, c'est plus Lucie Aubrac, la résistante, la femme, que le film lui-même qui fut ovationnée...




Si les critiques Françaises sont généralement positives devant ce projet de 140 millions de francs, certains n'hésitent pas à trouver le mélange un peu fade, entre ce romanesque irréel et cette résistance héroïque et personnelle.
Bénéficiant d'un label Qualité Française, de deux grandes stars, et d'une promotion sans égal, Lucie Aubrac devrait attirer 2 millions de spectateurs au minimum, y compris les classes d'école.
A l'origine, Claude Berri avait rêvé de Juliette Binoche dans le rôle-titre, mais l'a virée au bout de 15 jours, pour "différent artistique". Elle fut remplacée par Bouquet - qui partage le même agent que Binoche.
Lucie Aubrac, la vraie, apparaît dans un témoignage à la fin du film. Elle fut de toutes les promotions.

Après Coup
Pas de Césars. Juste 2 millions de spectateurs. le film fut un succès, sans plus. Ce sera surement un gros hit à la télé. En revanche à l'export, c'est un des scores les plus décevants pour un berri, mal distribué en Amérique. Pour Bouquet, ça n,a pas entâché sa réputation. Après ce film, elle fait toujours partie des 5 actrices françaises les plus côtées
 
vincy
 
 
 
 

haut