Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


20th Century Fox  

Production : 20th Century Fox, DreamWorks
Réalisation : Steven Spielberg
Scénario : Dcott Frank, Jon Cohen, d'après la nouvelle de Philip K. Dick
Montage : Michael Kahn
Photo : Janusz Kaminski
Musique : John Williams
Effets spéciaux : ILM
Durée : 145 mn
 

Tom Cruise : John Anderson
Max Von Sydow : Lamar Burgess
Colin Farrell : Danny Witwer
Samantha Morton : Agatha
Lois Smith : Dr. Iris Hineman
 

spielberg anthologie
site officiel
 
 
Minority Report


USA / 2002

02.10.02
 

PROD




Le projet devait démarrer à la fin 99 pour une sortie en 2001. Mais entre temps Spielberg aura décidé de faire A.I.. Cruise n'aura plus que quelques jours après la fin du tournage de Vanilla Sky pour changer de "peau".
Pour Spielberg, Minority Report correspond à ce qu'il recherche :"je suis à une ériode de ma vie où je souhaite expérimenter, relever des défis, aborder avec mes équipes des sujets nouveaux."
Il ne faudra pas trop de ce décalage dans le temps pour construire l'histoire et imaginer la direction artistique du film. Le scénario est complexe, le genre est nouveau pour le cinéaste (le thriller psychologique), et avec 481 plans à effets spéciaux, le réalisateur bat son propre record (RD3T).
Surtout il réunit un comité de réflexion. 16 experts et savants qui phosphorèrent à propos de transports,d 'urbanisme, d'art, d'architecture, de gestes quotidiens, ... Spielberg voulait un monde concret, familier et inattendu. Ce groupe était composé de personnes comme l'auteur de Génération X (Douglas Coupland), le spécialiste du nouvel urbanisme (Peter Cathorpe), un ponte du MIT (Neil Gershenfeld), un des inventeurs de la réalité virtuelle (Jaron Lanier). 3 jours dans un hôtel de Santa Monica pour imaginer un monde où"la prophétie de George Orwell se réalisera. Big Brother percera toutes nos défenses, envahira nos foyers, violera ce qui nous reste de vie privée". Pour John Underkoffer (MIT), qui inventa pour le film le langage informatique à base de gestes, "Philip K.Dick s'est toujours intéressé aux retombées des sciences et des techniques. Il fut un des rares auteurs à comprendre que la bonne science-fiction est sociale. La technique est un écho, un reflet de l'état de notre société."
L'exemple des automobiles traduit bien le désir du cinéaste : Lexus a été appelé pour donner l'idée de la voiture de demain et Harald Baker, celui qui a imaginé les véhicules de Batman a compléter le design.
Le placement produit a fait le reste : Gap, Nokia,... l'environnement très précis est ainsi perçu comme évident.
Le 22 mars 2001, le tournage débute à Los Angeles. Quelques plans seront tournés à Washington et dans ses environs. Le film sera achevé le 18 juillet, deux mois avant le fameux 11 septembre qui donnera tant d'arguments au film de Spielberg.

SCRIPT
La nouvelle de Philip K.Dick est parue en 1956 dans le magazine Fantastic Universe. On doit à cet auteur l'immense Blade Runner, mais aussi Screamers et bien sûr Total Recall.
Le script est signé d'un novice Jon Cohen, et d'un vétéran, Scott Frank, à qui l'on doit le polar chaud Out of Sight (Soderbergh), le polar drôle Get Shorty (Sonnenfeld), le polar mystique Dead Again (Branagh). Frank Darabont (La Ligne verte) a opéré quelques réécritures.
Les scénaristes se sont amusés à glisser des tas de références : les PréCogs (pour cognition sans doute) sont ainsi prénommés Dashiell (comme Dashiell Hammett, auteur du Faucon Maltais), Arthur (pour Arthur Conan Doyle, le cérateur de Sherlock Holmes) et Agatha (Christie évidemment).
Avec Spielberg, ils ont multipliés les clins d'oeil et les hyperliens vers d'autres films. La séquence d'ouverture est hitchockienne : les ciseaux du Crime était rpesque parfait, les lunettes de L'inconnu du Nord Express et le plan dans l'oeil de Psycho. Cruise fuyard est reconnu de la même manière que Ford dans Le Fugitif. Si Orange Mécanique est de nombreuses fois cité, il ne faut pas omettre les hommages à 2001 et The Shining. Sans parler des échos à Blade Runner. Un véritable jeu de piste... cinématograhique.

CASTING
On ne présente plus Tom Cruise. Il était à l'affiche de Vanilla Sky au début de l'année; un relatif flop commercial et critique. Il est intéressant de noter que dans 5 de ses films les plus récents la star le plus narcissique et égocentrique d'Hollywood apparaît défigurée ou masquée. Ici on lui remplace les yeux, mais on l'a vu déguisé dans les deux Mission Impossible, masqué dans EWS, et complètement abimé puis refaut dans Vanilla.
On note par ailleurs que deux de ses réalisateurs (Crowe et Thomas Anderson) ainsi que sa collègue de Vanilla (Diaz) font des caméos dans MR. Une autre apparition surprenante est celle de Jessica Capshaw, la fille de Kate, la femme de Steven. Kate et Jessica s'affichent ensemble dans les pubs de Gap, pour info.
Colin Farrell a remplacé Matt Damon pour le rôle de Witwer. Damons était engagé sur Ocean's 11. Farrell a été découvert dans le premier film de Tim Roth (The War Zone), avant de tourner avec Spacey (Ordinary Decent Criminal), Willis (Hart's Wars) et Affleck (le prochain Daredevil).
Samantha Morton n'était pas le premier choix non plus. La production avait songé à Cate Blanchett et même Jenna Elfman (!). Révélée par Woody Allen (Accords et désaccords), elle a aussi tourné avec Amos Gitaï (Eden) et Lynne Ramsay (Movern Callar).
Max Von Sydow a commencé sa carrière quelques années après la parution de la nouvelle de K.Dick. Il a joué dans les plus grands films suédois : Mademoiselle Julie, Le septième sceau, Les Emigrants... Après il fut séduit par les sirènes américaines : L'exorciste, les 3 jours du Condor, Conan le Barbare, Dune, Jamais plus Jamais, Hannah et ses soeurs,... Mais sa carrière compte aussi des grands films européens : Cadavres exquis, Le désert des Tartares, La mort en direct, Pelle Le Conquérant, Europa, Until the end of the world... tournant ainsi avec Von Trier, Tavernier, Illmann, Konchalovsky, Huston...
Enfin, Lois Smith, qui joue le petit rôle décisif de la savante folle, fut la soeur de Nicholson dans 5 Easy Pieces. On l'a vue dans Georgia, La Veuve noire, Green Card, Liaison Fatale, The Pledge.

NEXT
Le film a couté 100 millions de $ avec un budget pub supplémentaire de 40 millions de $ pour le territoire US. Autrement dit, il faudra un carton international pour rentabiliser l'affaire. Le film a rapporté 130 millions de $ aux USA. Avant même sa sortie dans des pays comme la France, le Japon et l'Allemagne, le pari semble gagner avec 100 millions de $ de recettes internationales.
Minority Report lancera le 15ème Festival du Film de Tokyo. Dans ce pays, A.I. avait rapporté davantage que dans les salles américaines. Il sortira le 7 décembre au Japon, en salles. Le 17 décembre, les Américains auront le droit au DVD. Une semaine plus tard, Spielberg présentera son nouveau film, une comédie policière, Catch me if you can avec Di Caprio, Hanks et Nathalie Baye.
 
vincy
 
 
 
 

haut