Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


Sony Columbia  

Production : Revolution Studios, Lawrence Gordon, Lloyd Levin, Dark Horse Entertainment
Distribution : Columbia TriStar
Réalisation : Guillermo del Toro
Scénario : Guillermo del Toro, Peter Briggs, d’après le comics de Mike Mignola
Montage : Peter Amundson
Photo : Guillermo Navarro
Décors : Stephen Scott
Son : Steve Boeddeker
Musique : Marco Beltrami
Effets spéciaux : Nick Allder
Maquillage : Mike Elizalde
Durée : 122 mn
 

Ron Perlman : Hellboy
Selma Blair : Liz sherman
John Hurt : Trevor Buttenholm
Jeffrey Tambor : Tom Manning
Karel Roden : Raspoutine
Rupert Evans : John Myers
Doug Jones : Abe Sapien
 

Site officiel français
Hellboy II
 
 
Hellboy


USA / 2004

11.08.04
 

Créateur du personnage Hellboy, Frank Mignola est une figure du milieu des comics. S’il commença son activité de dessinateur chez les traditionnels Marvel et DC Comics, il développera son œuvre personnelle chez Dark Horse. Cinq volumes de Hellboy sont parus à ce jour. Très vite le talent créatif de Mignola dépassa les limites de la bande dessinée et il fut appelé à endosser les fonctions d’artiste conceptuel pour le dessin animé (la série télé Batman et le long métrage Atlantis pour Disney) et la production classique (Dracula de Coppola).




Guillermo del Toro est fan de l’artiste, les deux hommes ont déjà collaboré sur Blade II, l’association semble donc naturelle pour l’adaptation à l’écran des aventures de Hellboy. Tout autant que le choix de Ron Perlman pour figurer le démon. D’une part les acteurs ayant un physique qui se prête autant au personnage son très rares (Perlman à la limite ne semble pas avoir besoin d’être maquillé dans le film !!!) mais en plus l’interprète est un familier de del Toro puisqu’il a joué dans deux de ses films (Cronos et Blade II). Guillermo del Toro fonctionne de toute façon par affinités, se composant une famille répondant à ses exigences. Il renouvellera ici sa collaboration avec l’excellent directeur de la photographie Guillermo Navarro et l’essentiel de l’équipe technique de Blade II.
Il conviendra de rendre un hommage à l’acteur Doug Jones qui interprète la créature aquatique Abe Sapien. Aussi atypique que discret, l’homme s’est spécialisé dans les expériences transformistes tirant partie des ses capacités de mime et de contorsionniste pour endosser les personnages les plus invraisemblables qui le rendent le plus souvent méconnaissable. Agent à tête de carotte dans Les aventures de Rocky et Bullwinkle, il aura été aussi les singes, monstres de l’espace et autres morts vivants de MIB, Hocus Pocus et The Time Machine… Incontournable dans son domaine.
Le tournage se déroula et cela devient une habitude dans la maîtrise des budgets des grosses productions hollywoodiennes essentiellement à Pragues. Le métro new yorkais y fut totalement recréé en plateau notamment. L’équipe pu mettre à profit d‘autres extérieurs locaux qui s’intégraient dans leur classicisme historique à l’intrigue du film.
La paire Mignola – del Toro ne devrait pas s’en tenir là concernant l’aventure Hellboy. Si la transposition du premier volet se révèle artistiquement concluante et porteuse, le succès est resté raisonnable, ne dépassant pas les aficionados du genre. A défaut de leur permettre de faire fortune et sans partir dans des budgets inflationnistes, une série basée sur Hellboy ne devrait pas ruiner Revolution Studios et permettre à Dark Horse de populariser sa franchise. Le deuxième volet est donc annoncé pour 2006.
 
petsss
 
 
 
 

haut