Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.

Best LawyersNewyork Lawyers




Be Natural
Bitero
Canción Sin Nombre
D'égal à égal
De Gaulle
Ducobu 3
Green Boys
Invisible Man
J'irai décrocher la lune
Kongo
L'esprit de famille
La bonne épouse
La communion
La petite taupe aime la nature
Le capital au XXIe siècle
Les visages de la victoire
Mickey and the Bear
Mon nom est clitoris
Mosquito
Nous les chiens
Pappi-sitter
Radioactive
Si c'était de l'amour
Sonic le film
The Demon Inside
The Great Green Wall
The Hunt
Trois étés
Une sirène à Paris
Visions chamaniques
Where is Jimi Hendrix?
Woman



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 16

 
Stardust, le mystère de l'étoile


USA / 2007

24.10.2007
 



UNE ETOILE EST NIAISE

Le livre Bye Bye Bahia



"-Que font les étoiles ?
- Elles attirent les ennuis.
"

Tout le monde connaît cette sensation bizarre que l'on éprouve à déguster un plat sans saveur. On est bien sûr d'avoir mis tous les ingrédients, en quantité suffisante, et avec application. On sait que l'on a laissé mijoter le temps prévu. On est persuadé qu'il s'agit des meilleures conditions pour le goûter. Et pourtant, cela n'a ni goût, ni intérêt. Dans un premier temps, on essaiera de rajouter des condiments, de mélanger, d'accompagner de ceci ou de cela. Et puis l'on se rend à l'évidence : rien n'y fait, c'est un plat certes comestible et probablement nourrissant, mais dénué de plaisir et de génie. Problème d'alchimie et de papilles saturées, probablement.

Ainsi, pour Stardust, la recette n'est pas en cause, qui propose un conte de fées mâtiné d'heroic fantasy, saupoudre le tout de sorcières en quête d'immortalité et de princes assoiffés de pouvoir, et force sur les péripéties fantaisistes et les bons mots. Las, malgré sa bonne volonté, Matthew Vaughn n'obtient à la fin qu'un petit film de divertissement long à démarrer, souvent poussif, et sans éclat. Les acteurs ont beau s'en donner à cœur joie (Robert de Niro et Michelle Pfeiffer en tête, tous les deux en grande forme), on ne retient que les passages ennuyeux et les rebondissements téléphonés. Les spectateurs les plus affamés (et probablement les plus jeunes) y trouveront peut-être leur compte, mais les autres ressortiront avec gourmandise leurs vieilles cassettes vidéo de Willow et de L'histoire sans fin.
 
MpM

 
 
 
 

haut