La chute de l'empire américain clôt la trilogie de Denys Arcand, avec Le déclin de l'empire américain et Les invasions barbares. Romanesque, satirique, drôle, le film confronte le spectateur aux démons de notre époque: l'intelligence, l'éthique, l'idéalisme. Jubilatoire.



Amal
Baghdad Station
Blake Snake
Destroyer
Euforia
Food evolution
Grâce à Dieu
La chute de l'empire américain
La grande aventure Lego 2
La liberté
Le chant du loup
Le jeune Picasso
Les aventures de Rita et Machin
Les funérailles des roses
Les moissonneurs
Paradise Beach
Peu m'importe si l'histoire...
Plan Bee
Rencontrer mon père



Une affaire de famille
Spider-Man: New Generation
Roma
Les invisibles
Glass
The Front Runner
Green Book: sur les routes du sud
Le château de Cagliostro
Un grand voyage vers la nuit
Sorry to Bother You
Tout ce qu'il me reste de la révolution
Une intime conviction
La Favorite



Asako I & II
Premières vacances
Border
Creed 2
Edmond
L'ange
L'heure de la sortie
Ayka
Ben Is Back
Colette
L'incroyable histoire du facteur Cheval
Holy Lands
Une jeunesse dorée
Doubles vies
Another Day of Life
La Mule
The Hate U Give, La haine qu'on donne
Un berger et deux perchés à l'Elysée
Si Beale Street pouvait parler
Pearl
Minuscule 2 - les mandibules du bout du monde
Les estivants
L'amour debout
Mango
La cabane aux oiseaux
Dragons 3: Le monde caché
My Beautiful Boy
Nicki Larson et le parfum de Cupidon
Alita: Battle Angel
Deux fils
Les drapeaux de papier
Ralph 2.0
Vice






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 16

 
PS: I Love You


USA / 2007

06.02.2008
 



Ce mélodrame romantique repose en grande partie sur le capital sympathie de ses comédiens. Au-delà, il traite secondairement de la difficulté d'avoir 30 ans et de faire sa vie, de l'amitié (les copines sont très attachantes) et de l'amour filial- ou son manque (petits conflits avec ses parents). Bref, on croirait du Bridget Jones, sans l'humour.





La production, agréable à voir (acteurs sexy, jolies vues de New York, et de la verte Irlande), ne fait pas dans l'originalité. On y joue à fond sur la corde sentimentale, l'amour et la tristesse. Peu importe s'il y a des incohérences ou des clichés, le film veut absolument émouvoir. Le ton est dramatique. Le deuil d'un être cher n'est jamais un sujet amusant, malgré quelques cocasseries, mais de là à verser dans le stéréotype? L'Irlande, c'est si exotique pour des Américaines: c'est la campagne, on y boit et on y chante. Un vraie publicité qui donne envie de prendre un billet illico.
Film plaisant au message "positif", doté d'une BO sympathique, il cible clairement les couples pour une Saint-Valentin à kleenex. Du produit formaté et efficace qui aurait pu aller un peu "au-delà". N'y a-t'il pas une forme de perversité à envoyer des lettres post-mortem ?
 
Claire

 
 
 
 

haut