Wild Rose n'est pas seulement le film qui aura révélé Jessie Buckley. Entre réalité (sociale) et rêve (musical), le film est une pépite qui charme et enchante. Parfaits pour l'été.



Comme des bêtes 2
Fanny & Alexandre
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Halte
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Le mystère des pingouins
Les faussaires de Manhattan
Nuits magiques
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille



Douleur et Gloire
Parasite
Etre vivant et le savoir
So long, My son
Toy Story 4
Le Roi Lion
Yuli
Wild Rose
Give Me Liberty
Ils reviennent...
L'étincelle, une histoire des luttes LGBT +



Avengers: Endgame
Rocketman
Sibyl
The Dead don't Die
Amazing Grace
Greta
Les Particules
Men in Black International
Zombi Child
X-Men: Dark Phoenix
Spider-Man: Far From Home
Yesterday
Anna
Les enfants de la mer
Uglydolls
Vita & Virginia
Yves
Ville neuve
The Mountain: une odyssée américaine
Contre ton cœur
Bunuel après l'âge d'or
Bixa Travesty
Noureev
Tolkien
L'œuvre sans auteur
Le coup du siècle
Factory






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 16

 
PS: I Love You


USA / 2007

06.02.2008
 



Ce mélodrame romantique repose en grande partie sur le capital sympathie de ses comédiens. Au-delà, il traite secondairement de la difficulté d'avoir 30 ans et de faire sa vie, de l'amitié (les copines sont très attachantes) et de l'amour filial- ou son manque (petits conflits avec ses parents). Bref, on croirait du Bridget Jones, sans l'humour.





La production, agréable à voir (acteurs sexy, jolies vues de New York, et de la verte Irlande), ne fait pas dans l'originalité. On y joue à fond sur la corde sentimentale, l'amour et la tristesse. Peu importe s'il y a des incohérences ou des clichés, le film veut absolument émouvoir. Le ton est dramatique. Le deuil d'un être cher n'est jamais un sujet amusant, malgré quelques cocasseries, mais de là à verser dans le stéréotype? L'Irlande, c'est si exotique pour des Américaines: c'est la campagne, on y boit et on y chante. Un vraie publicité qui donne envie de prendre un billet illico.
Film plaisant au message "positif", doté d'une BO sympathique, il cible clairement les couples pour une Saint-Valentin à kleenex. Du produit formaté et efficace qui aurait pu aller un peu "au-delà". N'y a-t'il pas une forme de perversité à envoyer des lettres post-mortem ?
 
Claire

 
 
 
 

haut