90's, premier film du comédien Jonah Hill, est un portrait de jeunesse aussi délicat que touchant. Dans le lLos Angeles des skaters, où musique et skets dictent leurs lois, on suit une bande d'ados désœuvrés qui stoppent le temps sans cesser de rêver.



Cold Blood Legacy
Douleur et Gloire
Fight Club
Hard Paint
Just Charlie
Le Chinois et moi
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Mr Local
Passion
Permanent Green Light
Séduis-moi si tu peux
Swing Time in Limousin
The Dead don't Die
Tous les Dieux du ciel



C'est ça l'amour
Synonymes
90's
Ne coupez pas!
Coming Out
Tremblements
Dieu existe, son nom est Petrunya
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra



Captain Marvel
Le garçon qui dompta le vent
Le mystère Henri Pick
Triple frontière
Entre les roseaux
Dumbo
Los silencios
La Lutte des classes
Shazam!
Tel Aviv on Fire
Terra Willy, planète inconnue
Tito et les oiseaux
Blanche comme Neige
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
Ray & Liz
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen
Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 20

 
Trop loin pour toi (Going the distance)


USA / 2010

29/09/2010
 



500 JOURS (PAS) ENSEMBLE





«-Tu es en retard...
-J'ai failli oublier pourquoi je cours !»


Mine de rien, ce film est une réponse moderne au vieil adage « Loin des yeux, loin du cœur ».
L'identification est facile avec nos deux amoureux. Qui n'a pas connu un amour d'été stoppé net par la distance ? Qui n'a pas assisté au désespoir d'un ami épris et scotché 24 heures sur 24 à son ordinateur ou téléphone portable ?

Génération 2010

Trop loin pour toi pourrait servir de publicité pour les nouvelles technologies de communication ( skype, i-phones...).Ce qui est plutôt amusant car Justin Long est l'un des visages d'APPLE, le « Mac Guy »...

Parlons de lui et de Drew Barrymore. Ils forment un couple plus que crédible. Et pour cause : ils sont ensemble dans la vraie vie au moment du tournage. Bizarrement, ce ne sont pas les scènes de déclaration d'amour qui sont les plus réussies, mais plutôt toutes les autres scènes qui font qu'on croit à leur couple.

Et les situations des personnages, ils doivent les connaître... Par exemple, dilemme n°1 en ces temps de crise, s'accrocher à son travail ou tout quitter pour rejoindre l'être aimé ? Trop loin pour toi est d'ailleurs autant un film de génération qu'une comédie romantique. Les « galères » décrites par les héros (se loger, trouver un travail, se stabiliser) sont bien réelles, sans être l'objet du film. Un film qui ravira donc les 20/30 ans (le cœur de cible du film), et pas seulement les filles !

En effet, ce n'est pas un film à l'eau de rose. Il y a même un petit côté Frères Farelly ou Judd Apatow, qui n'était pas forcément nécessaire voire carrément injustifié par moments. Les gags, situations cocasses et dialogue crus s'enchaînent... Parfois, ça marche (la douche autobronzante, la moustache, la première nuit « en musique »...) parfois c'est vraiment trop (Drew Barrymore « bourrée » qui jure comme un charretier ou le coloc' un peu débile qui ne ferme pas la porte des toilettes). Heureusement, il y a Drew Barrymore, très juste en stagiaire de 31 ans, et aussi sa sœur rangée et un brin maniaque, Christina Applegate.

Trop loin pour toi n'est donc pas parfait, mais attachant, assez réaliste et plein d'énergie (pré-générique et musique très sympathiques)... Comme dans la comédie romantique indie 500 jours ensemble. Alors prenez un ticket, attachez votre ceinture ... Et préparez-vous à rire de cette romance longue distance !
 
Claire Fayau

 
 
 
 

haut