Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Adults in the Room
Amour-eux
And then We Danced
Furie
J'ai perdu mon corps
L'audition
L'instant infini
La belle époque
le char et l'olivier
Le monde animé de Grimault
Le voyage dans la lune
Le voyage du pèlerin
Midway
Place des victoires
Princes et vagabonds
Une Colonie
Vitis Prohibita



Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Chambre 212
Joker
Pour Sama
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes



Once Upon a Time... in Hollywood
La vie scolaire
Les hirondelles de Kaboul
Ad Astra
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha
La bonne réputation
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 29

 
Trop loin pour toi (Going the distance)


USA / 2010

29/09/2010
 



500 JOURS (PAS) ENSEMBLE





«-Tu es en retard...
-J'ai failli oublier pourquoi je cours !»


Mine de rien, ce film est une réponse moderne au vieil adage « Loin des yeux, loin du cœur ».
L'identification est facile avec nos deux amoureux. Qui n'a pas connu un amour d'été stoppé net par la distance ? Qui n'a pas assisté au désespoir d'un ami épris et scotché 24 heures sur 24 à son ordinateur ou téléphone portable ?

Génération 2010

Trop loin pour toi pourrait servir de publicité pour les nouvelles technologies de communication ( skype, i-phones...).Ce qui est plutôt amusant car Justin Long est l'un des visages d'APPLE, le « Mac Guy »...

Parlons de lui et de Drew Barrymore. Ils forment un couple plus que crédible. Et pour cause : ils sont ensemble dans la vraie vie au moment du tournage. Bizarrement, ce ne sont pas les scènes de déclaration d'amour qui sont les plus réussies, mais plutôt toutes les autres scènes qui font qu'on croit à leur couple.

Et les situations des personnages, ils doivent les connaître... Par exemple, dilemme n°1 en ces temps de crise, s'accrocher à son travail ou tout quitter pour rejoindre l'être aimé ? Trop loin pour toi est d'ailleurs autant un film de génération qu'une comédie romantique. Les « galères » décrites par les héros (se loger, trouver un travail, se stabiliser) sont bien réelles, sans être l'objet du film. Un film qui ravira donc les 20/30 ans (le cœur de cible du film), et pas seulement les filles !

En effet, ce n'est pas un film à l'eau de rose. Il y a même un petit côté Frères Farelly ou Judd Apatow, qui n'était pas forcément nécessaire voire carrément injustifié par moments. Les gags, situations cocasses et dialogue crus s'enchaînent... Parfois, ça marche (la douche autobronzante, la moustache, la première nuit « en musique »...) parfois c'est vraiment trop (Drew Barrymore « bourrée » qui jure comme un charretier ou le coloc' un peu débile qui ne ferme pas la porte des toilettes). Heureusement, il y a Drew Barrymore, très juste en stagiaire de 31 ans, et aussi sa sœur rangée et un brin maniaque, Christina Applegate.

Trop loin pour toi n'est donc pas parfait, mais attachant, assez réaliste et plein d'énergie (pré-générique et musique très sympathiques)... Comme dans la comédie romantique indie 500 jours ensemble. Alors prenez un ticket, attachez votre ceinture ... Et préparez-vous à rire de cette romance longue distance !
 
Claire Fayau

 
 
 
 

haut