Diane a les épaules est l'une des premières comédies intelligentes sur l’éclatement du modèle familial traditionnel. C'est aussi une jolie réflexion sur la maternité et la parentalité, dans laquelle le corps féminin est sans aucun doute l'inspiration première.



Bangkok Nites
Chavela Vargas
Diane a les épaules
Faire la parole
Good vibrations
Happy Birthdead
Justice League
Khibula
L'école de la vie
L'étoile de Noël
L'ombre de Vénus
Le musée des merveilles
Le semeur
M
Maryline
Par Instinct
Paradis
Simon et Théodore



120 battements par minute
Petit paysan
Le Sens de la fête
Quel cirque !
Le vent dans les roseaux
Carré 35
Ex Libris: The New York Public Library
A Beautiful Day (You were never really here)
La Montagne entre nous
Wallace & Gromit: Cœurs à modeler



Faute d'amour
Kingsman: Le cercle d'or
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Confident royal
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une
L'assemblée
Laissez bronzer les cadavres
The Meyerowitz Stories
Zombillénium
The Square
Au revoir là-haut
Logan Lucky
Pour le réconfort
Sans adieu
Thor: Ragnarok
D'après une histoire vraie
Jeune femme
Le Fidèle
Les conquérantes
Mise à mort du cerf sacré
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Jalouse
Tout nous sépare
Borg McEnroe
En attendant les hirondelles
Tout nous sépare






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 217

 
Trop loin pour toi (Going the distance)


USA / 2010

29/09/2010
 



500 JOURS (PAS) ENSEMBLE





«-Tu es en retard...
-J'ai failli oublier pourquoi je cours !»


Mine de rien, ce film est une réponse moderne au vieil adage « Loin des yeux, loin du cœur ».
L'identification est facile avec nos deux amoureux. Qui n'a pas connu un amour d'été stoppé net par la distance ? Qui n'a pas assisté au désespoir d'un ami épris et scotché 24 heures sur 24 à son ordinateur ou téléphone portable ?

Génération 2010

Trop loin pour toi pourrait servir de publicité pour les nouvelles technologies de communication ( skype, i-phones...).Ce qui est plutôt amusant car Justin Long est l'un des visages d'APPLE, le « Mac Guy »...

Parlons de lui et de Drew Barrymore. Ils forment un couple plus que crédible. Et pour cause : ils sont ensemble dans la vraie vie au moment du tournage. Bizarrement, ce ne sont pas les scènes de déclaration d'amour qui sont les plus réussies, mais plutôt toutes les autres scènes qui font qu'on croit à leur couple.

Et les situations des personnages, ils doivent les connaître... Par exemple, dilemme n°1 en ces temps de crise, s'accrocher à son travail ou tout quitter pour rejoindre l'être aimé ? Trop loin pour toi est d'ailleurs autant un film de génération qu'une comédie romantique. Les « galères » décrites par les héros (se loger, trouver un travail, se stabiliser) sont bien réelles, sans être l'objet du film. Un film qui ravira donc les 20/30 ans (le cœur de cible du film), et pas seulement les filles !

En effet, ce n'est pas un film à l'eau de rose. Il y a même un petit côté Frères Farelly ou Judd Apatow, qui n'était pas forcément nécessaire voire carrément injustifié par moments. Les gags, situations cocasses et dialogue crus s'enchaînent... Parfois, ça marche (la douche autobronzante, la moustache, la première nuit « en musique »...) parfois c'est vraiment trop (Drew Barrymore « bourrée » qui jure comme un charretier ou le coloc' un peu débile qui ne ferme pas la porte des toilettes). Heureusement, il y a Drew Barrymore, très juste en stagiaire de 31 ans, et aussi sa sœur rangée et un brin maniaque, Christina Applegate.

Trop loin pour toi n'est donc pas parfait, mais attachant, assez réaliste et plein d'énergie (pré-générique et musique très sympathiques)... Comme dans la comédie romantique indie 500 jours ensemble. Alors prenez un ticket, attachez votre ceinture ... Et préparez-vous à rire de cette romance longue distance !
 
Claire Fayau

 
 
 
 

haut