Fantastic Birthday est aussi décapant que déluré. Un croisement entre Wes Anderson et Spike Jonze. Une pépite à découvrir absolument!



1336 jours
Brimstone
Camino a la paz
Ewa
Fantastic Birthday
Fiore
Fixeur
Going to Brazil
Islam pour mémoire
La Belle et la Bête
La Fontaine fait son cinéma
La grand miracle
London House
N'importe qui
Sage femme
The Warriors Gate
Une vie ailleurs
Werewolf
Wrong Elements



La La Land
Lumière! L'aventure commence
Moonlight
Split
20th Century Women
Logan
T2 Trainspotting
Terre de roses
Traque à Boston
Grave
The Lost City Of Z
L'Autre côté de l'espoir



Il a déjà tes yeux
Un sac de billes
Tous en scène
Raid Dingue
Sahara
American Honey
Cinquante nuances plus sombres
Lego Batman, le film
Silence
Alibi.com
L'indomptée
Loving
Rock'n Roll
Underworld: Blood Wars
Certaines femmes
Fences
Les Fleurs bleues
Lion
À ceux qui nous ont offensés
Patients
Citoyen d'honneur
De Plus Belle
Kong: Skull Island
Le secret de la chambre noire
Les figures de l'ombre
Miss Sloane
Monsieur & Madame Adelman
Paris pieds nus
Jours de France
Mate-me por favor






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 239

 
Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme (Di renjie zhi tongtian diguo)


/ 2010

20.04.2011
 



TOUT FEU TOUT FLAMME





"Tu n’arriveras pas à élucider cette affaire. "

Pour sa nouvelle incursion dans le Wu Xia Pian (film de sabre chinois), Tsui Hark semble avoir eu pour ambition principale d’en mettre plein la vue du spectateur. Tout ce qui pouvait servir cet objectif de démesure visuelle a donc été mis à contribution : effets spéciaux grandioses, décors monumentaux, combats spectaculaires chorégraphiés par le célèbre Sammo Hung. Entre les corps qui s’enflamment mystérieusement, la silhouette majestueuse d’un bouddha géant érigé face à la reconstitution fastueuse de la Cité impériale de l’époque, et la virtuosité des guerriers qui s’envolent et virevoltent dans des combats enivrants, tout y est. Tout, sauf une intrigue qui tiendrait vraiment la route.

Pas que l’histoire soit inintéressante : elle est au contraire plutôt astucieuse, grâce notamment à son duo moderne d’enquêteurs qui n’a rien à envier aux héros des séries policières actuelles. En revanche, elle manque singulièrement de force dramatique et surtout de consistance. Au bout de quelques scènes, il apparaît évident que l’enquête n’est qu’un prétexte fumeux pour enchaîner séquences d’action et débauches d’effets visuels. Ce qui est indéniablement esthétique, mais quand même un peu vain. On se met alors à penser que Tsui Hark, qui semble avoir bénéficié d’un budget colossal, aurait pu en consacrer une petite partie pour financer un scénario digne de son incontestable talent de metteur en scène.
 
MpM

 
 
 
 

haut