Elle l'adore a reçu tous les labels coup de coeur des exploitants. La comédie est, une fois de plus, l'occasion pour Sandrine Kiberlain de briller en nous faisant rire. Ce premier film a tout d'un bon divertissement populaire.



Avant d'aller dormir
Brèves de comptoir
Coucou nous voilà!
Elle l’adore
Flore
Get on Up
I Origins
L'incroyable histoire de Winter le Dauphin 2
Les enfants de la rose verte
Les fantastiques livres volants de M. Morris Lessmore
Leviathan
Refroidis
Saint Laurent
Un été à Quchi



Under the skin
Coldwater
Sunhi
Boyhood
Maestro
The Raid 2: Berandal
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Jimmy's Hall
La Planète des singes : l'affrontement
Kumbh Mela, sur les rives du fleuve sacré
New York Melody
Detective Dee II : La légende du dragon des mers
Lucy
Nos pires voisins
Winter Sleep
Black Storm
La dune
Le beau monde
Les Gardiens de la Galaxie
22 Jump Street
Party Girl
The salvation
Hercule
Boys Like Us
Hippocrate
Near Death Experience
Mademoiselle Julie
Les recettes du bonheur
Gemma Bovery
Deepsea Challenge 3D
La Paz
Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper
Pride
Tout est faux
Sin City: j'ai tué pour elle
Un homme très recherché






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 232

 
Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme (Di renjie zhi tongtian diguo)


/ 2010

20.04.2011
 



TOUT FEU TOUT FLAMME





"Tu n’arriveras pas à élucider cette affaire. "

Pour sa nouvelle incursion dans le Wu Xia Pian (film de sabre chinois), Tsui Hark semble avoir eu pour ambition principale d’en mettre plein la vue du spectateur. Tout ce qui pouvait servir cet objectif de démesure visuelle a donc été mis à contribution : effets spéciaux grandioses, décors monumentaux, combats spectaculaires chorégraphiés par le célèbre Sammo Hung. Entre les corps qui s’enflamment mystérieusement, la silhouette majestueuse d’un bouddha géant érigé face à la reconstitution fastueuse de la Cité impériale de l’époque, et la virtuosité des guerriers qui s’envolent et virevoltent dans des combats enivrants, tout y est. Tout, sauf une intrigue qui tiendrait vraiment la route.

Pas que l’histoire soit inintéressante : elle est au contraire plutôt astucieuse, grâce notamment à son duo moderne d’enquêteurs qui n’a rien à envier aux héros des séries policières actuelles. En revanche, elle manque singulièrement de force dramatique et surtout de consistance. Au bout de quelques scènes, il apparaît évident que l’enquête n’est qu’un prétexte fumeux pour enchaîner séquences d’action et débauches d’effets visuels. Ce qui est indéniablement esthétique, mais quand même un peu vain. On se met alors à penser que Tsui Hark, qui semble avoir bénéficié d’un budget colossal, aurait pu en consacrer une petite partie pour financer un scénario digne de son incontestable talent de metteur en scène.
 
MpM

 
 
 
 

haut