Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.

Best LawyersNewyork Lawyers




Canción Sin Nombre
De Gaulle
L'envolée
La bonne épouse
La communion
Le capital au XXIe siècle
Lucky Strike
Radioactive
Une sirène à Paris



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 16

 
La promesse d'une vie (The Water Diviner)


/ 2015

15.04.2015
 



TOUT POUR MES FILS





"L'espoir est une nécessité."

Lorsque l'on parle de Première Guerre Mondiale, on évoque les tranchées de l’Est de la France, les "gueules cassées" et les premiers combats aériens, mais beaucoup moins les batailles épiques qui ont ravagé la Turquie.
Pourtant, la bataille des Dardanelles reste encore gravée dans les mémoires des Turcs et des Australiens, nombreux à s'être battus durant cette guerre. Peter Weir l'avait formidablement filmée dans Gallipoli en 1981. L’acteur oscarisé Russell Crowe a choisi ce même contexte historique pour réaliser son premier film.

Il y décrit les tourments d’une mère (dévastée par le chagrin) et d’un homme meurtri (que Crowe incarne également avec son savoir-faire légendaire), paysan australien troublé par la disparition de ces trois fils. Ces derniers seraient mystérieusement morts au combat, il va tenter de découvrir la vérité. Il faut sauver le père Joshua... et ses fils soldats.

Avec La promesse d'une vie, nous découvrons un pan méconnu de l’Histoire, nourri par un réalisateur passionné et fougueux. En effet, l’ex-Gladiator ne recule devant rien afin de nous en mettre plein les yeux: décors sublimes, catastrophes naturelles épiques (une tempête dans le désert vous laissera sans voix), histoire prenante, Russell Crowe pose sa patte perfectionniste dans une oeuvre dépaysante.

Un beau sens du mélodrame et une aventure passionnante ne font pas forcément un grand film, mais le primo-réalisateur s'en sort bien, entêté comme son personnage. Il y a peut-être trop de rebondissements dans ce récit classique (qui pour le coup offre à l'acteur un énième personnage courageux, abimé, en quête de paix). Et si le message est de démontrer que la frontière entre les gentils et les méchants est plus floue qu'il n'y paraît, le film ne fait pas dans la dentelle et opte pour une fresque à gros moyens, à l'ancienne, où chaque émotion est appuyée. Un peu comme Gladiator...
 
cynthia

 
 
 
 

haut