Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Effacer l'historique
Ema
Enorme
Eté 85
Irréversible - version intégrale
La daronne
Lucky Strike
Petit pays
Rocks
Tenet
The Climb
Yakari, le film



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 24

 
Je Compte Sur Vous


France / 2015

30.12.2015
 



LE COMPTE N'EST PAS BON






"L'arme la plus dangereuse du monde...le cerveau!"


Le projet de raconter ce fait réel sur ces deux escrocs qui ont détourné des millions rien qu'en passant des coups de fil, était audacieux... mais cela n'a pas suffit pour en faire un film paloptant. Alors que la bande-annonce nous promet de l'action, le résultat est loin d'être aussi captivant. Le réalisateur se contente de relater le quotidien de ces deux escrocs, se transformant ainsi en simple lecteur de faits divers, et, par conséquent, la mayonnaise ne prend pas. Pire la moutarde nous monte au nez lorsque nous plongeons dans cet univers où l'argent est roi et où une vie heureuse se résumerait à des billets partout, des villas et à des allers-retours entre Tel Aviv et Paris (pauvre communauté juive qui nage en plein cliché).


Faute d'avoir un bon dialoguiste, le réalisateur enchaîne les scènes téléphoniques au point d'en faire des tonnes. S'il voulait dégoûter les spectateurs des portables, le pari est réussi...nous avons qu'une envie mettre cette machine sous silencieux au plus vite.

Nous aurions pu nous attacher à ses interprètes, non? Bien que Vincent Elbaz s'impose à l'écran avec une énergie louable, nous sommes vite mal à l'aise face à ce personnage sans éthique qui arnaque par téléphone afin de s'en mettre plein les fouilles. Quant aux autres personnages, ils sont bien trop ternes pour avoir retenu notre attention.

Je compte sur vous est un téléfilm portant le costume du septième art, bien trop large pour ses frêles épaules. Dommage...
 
Cynthia

 
 
 
 

haut