Le Grand Méchant Renard et autres contes est la nouvelle pépite animée de Benjamin Renner (Ernest & Celestine). Cette fois-ci les (més)aventures sont plus loufoques, entre Tex Avery et Wallace & Gromit. Trois petites histoires drôles de bêtes.



Ana, mon amour
AvA
Bad Buzz
Baywatch: alerte à Malibu
Des plans sur la comète
Everything, Everything
It comes at Night
K.O.
Le grand méchant renard et autres contes...
Le Manoir
Les Ex
Macadam Popcorn
Rara
Songs for Madagascar



La Belle et la Bête
L'Opéra
Lettres de la guerre
The Young Lady
On l'appelle Jeeg Robot
Tunnel
I Am Not Your Negro
Les fantômes d'Ismaël
L'amant d'un jour
Psiconautas
Twin Peaks : Fire walk with me



Patients
Sage femme
Baby Boss
Django
Les Gardiens de la Galaxie 2
De toutes mes forces
Emily Dickinson, a Quiet Passion
Message from the King
Alien: Covenant
Departure
L'Amant double
Le Roi Arthur: la légende d'Excalibur
Marie-Francine
Pirates des Caraïbes: La Vengeance de Salazar
Rodin
Churchill
Dora ou les névroses sexuelles de nos parents
HHhH
Le jour d'après
Le Vénérable W.
The Wall
Wonder Woman
Ce qui nous lie
La Momie
Retour à Montauk






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 5

 
Sans adieu


France / 2016


 



LA FRANCE D'EN BAS





"Si j'veux le faire mais c'est que j'peux plus !"

Photographe devenu cinéaste, Christophe Agou livre avec Sans adieu, un documentaire des plus remarquables. Présenté à l'ACID, il mérite toute votre attention !

Pendant 99 minutes, celui qui est connu pour avoir photographié le métro new-yorkais s'intéresse au quotidien de paysans, agriculteurs, éleveurs, fermiers, paysans, toutes ces personnes qui nous nourrissent mais dont on en entend que trop peu parler. Porté par Claudette, une fermière de 65 ans, cet ensemble de Français nous émeut et nous fait sourire.

Décédé en septembre 2015, Christophe Agou enchaîne ici les plans sur les animaux. Des chiens, des chats, des vaches, des poules, etc. Il fait de ces animaux "quelconques" des personnages à part entière de son film. Un documentaire certes, mais un film nécessaire, comme une dernière photographie laissée à voir au public. Celle de la France qui se lève tôt et qui dépend du bon vouloir de l'Etat - et de la météo !

Ces personnages, souvent peu éduqués, sont d'une franchise désarmante. En les suivant sur plusieurs années, Christophe Agou nous permet d'entrer dans leur vie, de partager leur quotidien, de faire face avec aux problèmes qu'ils rencontrent et plus encore, d'apprécier leur compagnie. Car à la fin, lorsque le générique retentit, une question : mais que deviennent-ils ?

Long, lent, parfois tortueux, Sans adieu fait partie de ces objets filmiques que l'on a du mal à décrire mais qui marquent. Par leur authenticité et l'amour de ceux qui les font. La photographie déconcerte et certains personnages troublent. Mais les images restent en tête. Sans adieu est un film fort, pépite au sein d'une sélection qui ne cesse de surprendre.
 
wyzman

 
 
 
 

haut