Viendra le feu a reçu le prix du jury Un certain regard. Le film d'Oliver Laxe laisse au spectateur toute liberté de se projeter dans le film pour y lire son propre rapport à la nature et ses propres obsessions face à la déliquescence du monde. sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | sex toys | istanbul escort | sex toys | vibrators



Ad Astra
D'un clandestin, l'autre
De sable et de feu
Edith en chemin vers son rêve
El Otro Cristobal
Kusama: Infinity
Les fleurs amères
Lucky Day
Ma folle semaine avec Tess
Nous le peuple
Portrait de la jeune fille en feu
Trois jours et une vie
Un jour de pluie à New York



Parasite
Toy Story 4
Le Roi Lion
Give Me Liberty
Ils reviennent...
L'étincelle, une histoire des luttes LGBT +
Fanny & Alexandre
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Le mystère des pingouins
Les faussaires de Manhattan
Nuits magiques
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 26

 
Deadpool 2


USA / 2017

16.05.2018
 



Attention, cette critique contient des spoilers.





DEUX FOIS PLUS DRÔLE

Deux ans après le carton du premier volet, Ryan Reynolds renfile le costume moulant de Deadpool pour une suite survoltée et pleine de bons sentiments.

Bonheur disparu

Dans ce nouveau volet, Deadpool est contraint de joindre les X-Men après une tentative ratée de sauver un jeune mutant au pouvoir destructeur. Jeté dans une prison anti-mutants, il doit affronter Cable, un soldat venu du futur et ayant pour cible le mutant en question afin d'assouvir sa soif de vengeance. Loin d'être fan des règles des X-Men, Deadpool créé sa propre équipe, la X-Force. Mais sa nouvelle mission va lui réserver d'énormes surprises.

Très attendu par les fans majeurs de Marvel, Deadpool 2 est une véritable pépite de pop culture qui commence malheureusement par le décès de Vanessa Carlysle, la petite amie atypique de Wade "Deadpool" Wilson. A partir de ce moment-là, le personnage oscille constamment entre pure résignation et désir de revanche. Mais la mission qu'il accepte dans ce nouveau volet va également lui permettre de mûrir et de réaliser que sa première réaction n'est pas toujours la bonne. Plus introspectif que le premier volet, Deadpool 2 est l'occasion pour le spectateur de découvrir l'intérieur de l'esprit du personnage et de comprendre pourquoi son arrogance n'est pas anodine.

Plus encore, le film se permet ici et là quelques petites leçons de morale tout à fait bien venues entre deux grossièretés absolument hilarantes. Littéralement couillu, Deadpool 2 n'a rien à envier à son prédécesseur puisque sur le papier, le travail semble beaucoup plus abouti. Faut-il y voir un quelconque lien avec la participation au scénario de Ryan Reynolds ? C'est très probable ! Pensé comme un film sur le deuil, ce nouvel épisode est également l'occasion rêvée de créer des liens durables entre les franchises possédées par Marvel (Avengers) et celles jusque-là détenues par Fox (X-Men).

Super-héros sous stéroïdes

Bien évidemment, l'humour est au rendez-vous et quasiment omniprésent. Qu'il s'agisse des monologues du personnage principal comme de ses scènes de combat toujours aussi spectaculaires, Deadpool 2 n'épargne pas le spectateur mais le ravit plus que de raison. Pleinement conscient de l'univers qui l'entoure et toujours partant pour casser le quatrième mur, Ryan Reynolds se permet ici de mentionner les Avengers, Thanos ou encore Batman.

Épaulé par des personnages secondaires qui prennent au fil du film de l'épaisseur, il y a fort à parier que le prochain volet sera des plus spectaculaires et que les incartades de Deadpool dans les autres films de super-héros seront incontournables. Mention spéciale au personnage de Domino (joué par Zazie Beetz) et qui est aussi badass que Valkyrie, le nouveau personnage féminin et queer introduit dans Thor Ragnarok.

Une fois n'est pas coutume, Deadpool 2 est un blockbuster bourré d'effets spéciaux mais contrairement aux autres films Marvel, cela s'avère bien moins dérangeant. Drôle, parfois trash mais surtout inoubliable, le film de David Leitch parvient même à devenir littéralement un film familial !
 
wyzman

 
 
 
 

haut