Edward Norton se fait rare depuis Birdman et The Grand Budapest Hotel il y a 5 ans. Oh certes on l'a entendu dans Sausage Party et L'ile aux chiens. On l'a croisé dans Beauté cachée et il a fait un caméo dans Alita. Mais il faut dire qu'il écrivait, préparait, produisait, réalisait et jouait dans le film de sa vie, Brooklyn Affairs.



Mathieu Amalric
Fanny Ardant
Ariane Ascaride
Yvan Attal
Daniel Auteuil
Christian Bale
Damien Bonnard
Dany Boon
Guillaume Canet
Vincent Cassel
Michael Cohen
Toni Collette
Daniel Craig
Matt Damon
Jean-Pierre Darroussin
Rosario Dawson
Anaïs Demoustier
Jean Dujardin
Jesse Eisenberg
Chris Evans
Cécile de France
Charlotte Gainsbourg
Louis Garrel
Eva Green
Jessica Hausner
Ladj Ly
Bill Murray
Robert De Niro
Robert De Niro
Al Pacino
Robert Pattinson
Vincent Perez
Joaquin Phoenix
Denis Podalydès
Melvil Poupaud
Antoine Reinartz
Ludivine Sagnier
Martin Scorsese
Emmanuelle Seigner
Michael Shannon
Emma Stone
Emma Thompson
Karin Viard
Ben Whishaw
Alice Winocour
Michelle Yeoh



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche





 (c) Ecran Noir 96 - 19

(c) Jean-Luc Benazet   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 1954Cote : 52 %

 
EN ROUGE ET BLANC





Marginale, Julie Delpy est une comédienne insolite dans le paysage cinéphilique français. D'ailleurs elle a migré à Los Angeles, plus à l'aise avec le cinéma indépendant outre-atlantique...

Ses films sont étranges, rarement populaires, souvent originaux, toujours très passionnés. Des films froids et violents.
Mademoiselle, "un boudin à lunettes qui ne faisait aucun effort pour s'arranger", sait ce qu'elle veut. Des auteurs, la liberté, jouer. Actrice quasiment culte, undergorund, elle tourne en Europe centrale avec les plus grands, après avoir été révélée par Godard et Tavernier.
Une fois partie aux States, elle fait partie des rares comédiennes non anglophones qui intéressent les producteurs indépendants. Jusqu'à séduire Jarmusch ou Kaurismaki.
Delpy tourne peu, elle aime les personnages romantiques dans des films qui ne le sont pas du tout. Elle se complait même dans cette image de vierge marie immaculée et saignante. Lumière du jour inquiétante.
Une facette un peu perverse qui en ferait une héroïne idéale pour les soirées ésotériques. Elle navigue d'ailleurs dans des univers gothiques et BD. Une manière de dévier des voies toutes tracées.
Après quelques oeuvres très belles et très européenne (Mauvais sang, Europa, Blanc,...), il faudrait que sa persévérance paye, et qu'elle connaisse un succès public nord-américain, puisque son ambition habite là-bas désormais. Mais on parle d'elle de plus en plus, de mieux en mieux. Et si en France, elle sort un album accueillit chaleureusement, là bas elle est des actrices pressenties pour la version cinéma du Da Vinci Code, le best seller aux 18 millions d'exemplaires.
On est loin de Detective. Diplômée new yorkaise, elle se revendique artiste. Un peu comme si elle maintenait l'illusion qu'on pouvait faire revivre l'espérance d'anciennes époques. Avec un peu de folie, pas mal de glamour et des tentatives même vaines. Elle qui "cherchait Jimmy" dans son court métrage, a laissé sa trace dans le sable avec le dyptique Before Sunset, Before Sunrise, avec Ethan Hawke. Celle qui chante en anglais semble s'être déracinée définitivement. Les fleurs poussent-elles plus belles là bas?

vincy


 
 
haut