Angelina Jolie revient plus "maléfique", charismatique, magnétique que jamais. Quatre ans qu'on ne l'avait pas vue au cinéma (et encore Vue sur mer n'a été vu par personne). Donc cinq ans après son dernier succès, le premier Maléfique, la star de Guerlain a enchainé ses derniers mois les tournages chez Disney: Come Away (d'après Peter Pan) et le prochain Marcel, Les Eternels. On la verra aussi dans un thriller-western d'époque assez dark, Those Who Wish Me Dead.



Woody Allen
Charles Berling
Leyna Bloom
Sandrine Bonnaire
Carole Bouquet
Sonia Braga
Guillaume Canet
François Civil
Anaïs Demoustier
Mati Diop
Xavier Dolan
Mélanie Doutey
Mélanie Doutey
Elle Fanning
Elle Fanning
Valéria Golino
James Gray
Adèle Haenel
Christophe Honoré
Angelina Jolie
Tommy Lee Jones
Vincent Lacoste
Jude Law
Ang Lee
Jennifer Lopez
Fabrice Luchini
Chiara Mastroianni
Ruth Negga
Robert De Niro
Michelle Pfeiffer
Joaquin Phoenix
Brad Pitt
Jean-Paul Rouve
Will Smith
Philippe Torreton
Liv Tyler



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche





 (c) Ecran Noir 96 - 19

   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 2600Cote : 55 %

 
ELBAZIQUE





Vincent Elbaz attrappe le virus artistique dès l'âge de 9 ans quand on lui offre un projecteur 8mm.
Après différents déboires, et quelques prestations en public, il s'inscrit au cours Florent. Motivé.
C'est là qu'il découvre une annonce de Cédric Klapisch, qui cherchait "un grand con". Le début de l'aventure cinématographique... Le Péril jeune propulse le jeune homme dans les étoiles ascendantes.
Et comme il le dit lui-même : "A part les films de cul et d'horreur, je suis prêt à tout jouer".
En 1997, Vincent Elbaz est Randonneur et pote du Sentier. Le triomphe de La vérité si je mens et le succès surprise du Philippe Harrel le rendent populaire, sans qu'il soit reconnu comme tête d'affiche. De petits films en grosses comédues françaises, de seconds rôles délirants en courts métrages, il s'installe dans le paysage. La Parenthèse enchantée lui permet d'étendre son image et son talent. Dans le désastreux Absolument fabuleux, il joue les jeunes séducteurs sages. Son allure lui donne souvent cet aspect chevaleresque et tombeur, mais bizarrement il est très à l'aise pour se prendre des rateaux. Y compris au box office (Rue des Plaisirs).
Pourtant, Elbaz commence à faire des choix intéressants : homme marié mais dragueur invétéré dans un Michel Blanc, beau juif chez Deville, loubard sensible chez Klapish, Mousquetaire pour la télé, Prince pour Podalydès...
L'acteur est pour l'instant dans l'ombre des grands, mais déploie une jolie envergure, loin des ambitions et du marketing. Pour l'instant.

vincy, chris


 
 
haut