Jean Dujardin n'en a pas terminé avec les films populaires (il sera bientôt dans un nouveau OSS 117) mais ces derniers temps, il opte aussi pour des chemins de traverse plus audacieux. Après le duo Kervern/Delépine, le voici à l'affiche du déjanté Le Daim de Quentin Dupieux,où il habite littéralement son rôle. On le retrouvera à la fin de l'année chez Polanski dans J'accuse.



Pedro Almodovar
Josiane Balasko
Antonio Banderas
Jamie Bell
Guillaume Canet
Jessica Chastain
François Cluzet
Marion Cotillard
Penelope Cruz
Jean-Pierre & Luc Dardenne
Adam Driver
Jean Dujardin
Virginie Efira
Adèle Exarchopoulos
Adèle Exarchopoulos
Michael Fassbender
Ralph Fiennes
Adèle Haenel
Chris Hemsworth
Isabelle Huppert
Jim Jarmusch
Jennifer Lawrence
Gilles Lellouche
James McAvoy
Julianne Moore
Chloë Grace Moretz
Bill Murray
Liam Neeson
Raphaël Personnaz
Benoit Poelvoorde
Ryan Reynolds
Niels Schneider
Matthias Schoenaerts
Will Smith
Tilda Swinton
Emma Thompson
Gaspard Ulliel
Ken Watanabe



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Leonardo DiCaprio





 (c) Ecran Noir 96 - 19

   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 2283Cote : 51 %

 
ELSA SE SURPASSE





Adolescente, Elsa était d'une timidité incroyable. Même si la conviction d'avoir un don l'habitait, cela lui semblait impossible de sortir le moindre mot. Puis, le passage par la danse classique fut pour elle une libération. Car l'enseignement est très rigoureux et sans aucun glamour, elle a appris à s'exprimer à travers le corps, à se tenir sur scène, et l'aimer plus que tout.
"Le talent, c'est un effort passionné", disait Louis Jouvet. Elle ne s'est donc jamais reposée sur ce don. Elle chercha constamment à se surpasser en permanence. C'est ainsi qu'elle se lança au théâtre. Après avoir raté le Conservatoire, elle était remontée comme une pile. Car les échecs suscitent chez elle la motivation à continuer malgré tout.
Puis, par chance, Maurice Pialat la remarque. Non seulement, elle était là au bon moment, mais elle avait tellement envie de faire ses preuves que cela devait se voir dans son regard. Par la confiance qu'il lui a témoigné, Elsa se dépasse pour ne pas décevoir. Et Pialat restera son maître.
Arrive ensuite le très beau rôle d'Ethel que Martine Dugowson offre à Elsa. Avec ce rôle, elle obtiendra plusieurs prix et une nomination pour le César Jeune Espoir. En 96, elle tourne XXL et Tenue correcte exigée, qui se révéleront des échecs. Elle trouvera injuste que le film de Philippe Lioret ne rencontre pas son public, car "c'était un film brillant, avec un côté Marx Brothers un peu fou...".
La reconnaissance et les échecs lui ont beaucoup apporté. Elle a aujourd'hui un regard plus lucide, plus professionnel. Elsa a mûri.
Aujourd'hui, elle a tendance à se tourner plus vers des films d'amour, comme dans L'homme est une femme comme les autres ou "Lautrec. Sur ce dernier film, elle vit une une histoire d'amour passionnelle profonde. Elle semble bien se diriger vers ce genre de rôles. On sent chez elle qu'elle a envie de jouer l'amour...

Christophe Train


 
 
haut