Cate Blanchettréélue présidente. mais cette fois-ci elle le sera à Venise et non pas à Cannes. En attendant de la voir dans Bernadette a disparu de Richard Linklater et dans les séries tv Mrs America et Stateless... On l'attend aussi dans le prochain Guillermo del Toro, Nightmare Alley. Bref, la grande Cate a du temps. Venise est un agréable passe-temps.



Ariane Ascaride
Juliette Binoche
Michel Blanc
Damien Bonnard
Toni Collette
Daniel Craig
Benedict Cumberbatch
Willem Dafoe
Jean-Pierre Darroussin
Anaïs Demoustier
Catherine Deneuve
Emilie Dequenne
Adam Driver
Chris Evans
Ralph Fiennes
Colin Firth
Louis Garrel
Eva Green
Ethan Hawke
Oscar Isaac
Scarlett Johansson
Keira Knightley
Ladj Ly
Benoît Magimel
Terrence Malick
Ian McKellen
Kad Merad
Takashi Miike
Helen Mirren
Robert De Niro
Al Pacino
Robert Pattinson
Antoine Reinartz
Saoirse Ronan
Ludivine Sagnier
Martin Scorsese
Michael Shannon
Kristen Stewart
Meryl Streep
Emma Thompson
Karin Viard
Emma Watson
Alice Winocour
Michelle Yeoh
Elsa Zylberstein



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 2790Cote : 51 %


 
FAIRE LE POIRIER...





Mais qui est donc Sergi Lopez, cet incroyable acteur espagnol qui brille des deux côtés des Pyrénées, rafle tous les prix d'interprétations de France et de Navarre et capable aussi bien de jouer un représentant d'origine russe, qu'un psychopathe mangeur d'oeufs crus ?
L'histoire ressemble encore à un conte de fée. Il était une fois un jeune catalan féru de théâtre. Il montre ses propres pièces en Catalogne avec des potes et vit une vie de bohême pendant 3 ans. De 1990 à 1992, il décide de monter à Paris apprendre le métier de comédien à l'école internationale de théâtre Jacques Lecoq. Manuel Poirier l'engage alors pour jouer le rôle principal de La Petite Amie d'Antonio, un rôle sur-mesure pouvait-on penser, celui d'un fils de travailleur espagnol émigré en France. Il devient un habitué des films de Manuel Poirier, films peu connus (A La Campagne - Marion) et carton inattendu, Western, un road-movie à pieds sur les routes de Bretagne. Révélation à Cannes et dans le ghotta.
Sergi Lopez, son accent catalan, sa bonhomie et sa formidable présence (y a du Gabin dans cet acteur) sont tout de suite remarqués. Il est nominé pour le César du Meilleur Jeune Espoir masculin. Les propositions affluent alors de chaque côté des Pyrénées. Il entre dans la cour des grands avec Une Liaison Pornographique de Frédéric Fonteyne, obtenant la Coupe Volpi du meilleur acteur au Festival de Venise. Dans ce film sur une simple histoire d'amour, il est d'une justesse remarquable. Sergi Lopez joue la carte de la fidélité : fidélité à des réalisateurs Manuel Poirier, Marion Vernoux, Ventura Pons, Luis Miguel Albaladejo, mais aussi à un producteur Michel Saint-Jean.
C'est ce dernier qui organise la rencontre avec Dominik Moll. Sergi Lopez tombe amoureux du scénario d'Harry, Un Ami qui vous veut du bien, nouveau hit cannois. Evoqué un moment pour le rôle de Michel, il tient finalement le rôle d'Harry. Un rôle en or dans lequel il est formidable, à la fois inquiétant et attendrissant, omniprésent de terreur sourde. Le Prix d'interprétation en Cannes lui échappe mais pas le César ou le Prix du Meilleur acteur européen, consécrations méritées pour cet acteur surdoué.
Boulimique de travail, il enchaîne les tournages, reste fidèle, acceptant d'aller jusqu'au Pérou pour tenir un tout petit rôle dans Te Quiero, le dernier opus de Manuel Poirier. Son repos, il le trouve chez lui, à Villa Nova i la Geltrœ en Espagne auprès de sa compagne et de ses enfants.
Un acteur humble et formidable, bon vivant, capable de jouer aussi bien la comédie que les rôles dramatiques. Dans Reines d'un Jour, il le prouve : en une seule scène, celle de l'aveu de l'adultère de sa femme, il installe son personnage, son humanité. Sergi, un acteur qui nous fait du bien.
Il peut aussi jouer le salaud brutal le temps d'une séquence, en guest, dans Décalage horaire. Indéniablement homme ) femmes, elles se pâment devant sa virilité, sa pilosité, et son accent.
On le voit ainsi au milieu des Filles perdues aux cheveux gras, ou encore un peu indécis entre ses conquêtes dans Les femmes... ou les enfants d'abord. Mais dans cette filmographie très auteurisante (aucune production majeure, aucune comédie, aucun téléfilm de prestige), ce n'est pas tant ses prestations de mecs machos qui marquent. D'autant qu'il y a de nombreux fiascos et de films obscurs dans son Box Office. Ce qu'on remarque c'est davantage ses films très noir. Le Moll, certianement. Mais aussi le Frears, où il est parfaitement inquiétant, intriguant, méchant! Un grand rôle dans Dirty Pretty Things où il apparaît tel qu'il est : un séducteur manipulateur. Ce qu'il n'est certainement pas dans la vie, mais ce qu'il dégage de lui.
Avec ses chemins de traverse cinématographique, il aboutit quand même chez Alain Corneau ou chez les Larrieu. Même avec ses prix et sa reéputation, sa notoriété et son charisme, il cherche à rester étranger dans le milieu, hors des sentiers battus, par delà les frontières.

yannick, vincy


 
 
haut