Matt Damon est une star complète. l'un des rares à pouvoir rivaliser avec Di Caprio, Pitt ou encore Washington, sans avoir à être un super-héros. Un film avec Damon c'est presque un film de Damon. Un truc à l'ancienne. le Mans 66 est de cette trempe. Doté d'un solide second-degré, il reste malgré tout très soucieux de ses choix. L'an prochain on le verra dans un Ridley Scott, The Last Duel, qu'il a coécrit avec Ben Affleck et un thriller de Tom McCarthy, coécrit par le français Thomas Bidegain.



Mathieu Amalric
Fanny Ardant
Yvan Attal
Daniel Auteuil
Christian Bale
Antonio Banderas
Guillaume Canet
Vincent Cassel
Michael Cohen
Matt Damon
Rosario Dawson
Xavier Dolan
Mélanie Doutey
Jean Dujardin
Jesse Eisenberg
Elle Fanning
Cécile de France
Charlotte Gainsbourg
Louis Garrel
Jessica Hausner
Angelina Jolie
Kiyoshi Kurosawa
Paul Laverty
Ken Loach
Jennifer Lopez
Bill Murray
Robert De Niro
Gary Oldman
Vincent Perez
Michelle Pfeiffer
Joaquin Phoenix
Denis Podalydès
Melvil Poupaud
Jean-Paul Rouve
Ludivine Sagnier
Matthias Schoenaerts
Emmanuelle Seigner
Steven Soderbergh
Sharon Stone
Emma Stone
Meryl Streep
Ben Whishaw



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 19



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 1824Cote : 54 %


 
REGARD DE BRAISE AU PAYS DES GLACES





   Véritable femme fatale, à la fois évidemment belle, mystérieuse et charismatique, Pascale Bussières envoûte littéralement le coeur de nos cousins Québécois depuis plus de quinze ans. Elle représente le meilleur espoir pour le cinéma Canadien, bien mal connu dans l`hexagone, d`être redécouvert au travers des nombreux films dans lesquels l`actrice est présente. La silhouette gracile de Pascale déambule devant l`objectif de la caméra dès 1984, alors que la jeune comédienne vient de fêter son treizième anniversaire. Son talent consacré par le prix Génie de l`industrie cinématographique Canadienne, elle n`hésite pas à prendre de la distance pour se consacrer pleinement à ses études et ne revenir sur les écrans que huit ans plus tard, en 1992, dans un rôle particulièrement percutant. Ce long-métrage s`appelle La vie fantôme et la jolie Pascale dévoile la beauté nue de son corps tout au long du film en s`offrant à tout va à ses partenaires. Complètement bilingue, elle aura la chance de tourner dans le superbe When night is falling en 1995, qui lui vaudra la reconnaissance des publics Américains et Français. Sans pour autant succomber aux sirènes d`un cinéma commercial qu`elle exècre, ce premier rôle dans un film Hollywoodien lui apporte les propositions alléchantes de nombreux réalisateurs, notamment en France. Elle devient donc Céline dans le premier film d`Anne Sophie Birot : Les filles ne savent pas nager.

Pascale Bussières voit le jour le 27 juin 1968 au coeur de la jolie province de Québec, au Nord du grand continent Américain. Soutenue par ses parents, elle découvre très jeune l`univers théâtral et interprète ses premiers rôles dès l`âge de 10 ans dans le cadre d`un club local. Pourtant, c`est presque que par hasard que Pascale fait ses débuts trois années plus tard sur le plateau de tournage de Sonatine : un casting sous forme d`annonce à la radio, un numéro de téléphone noté sur un coin de feuille, et la jeune fille devient Chantal sous la direction attentive de la réalisatrice Micheline Lanctôt. Cette histoire dramatique qui unit deux adolescentes aux pensées suicidaires révèle aux Canadiens le talent prometteur d`une jeune comédienne.
Taraudée par l`envie de réaliser plutôt qu`être dirigée, elle interrompt brutalement le cours d`une carrière d`actrice qui s`avérait prestigieuse pour entreprendre des études de cinéma. Mis à part un petit rôle en 1988 dans Le chemin de Damas, personne ne reverra Pascale Bussières avant sa consécration par le prix de la meilleure actrice au Festival des Films du Monde de Montréal en 1992 avec La vie fantôme. Rattrapée par l`envie de jouer, elle ne revient devant l`objectif que sous l`ambition d`explorer un répertoire de rôles forts et difficiles, sans complaisance, comme une mise à l`épreuve personnelle. C`est pourtant à la télévision qu`elle doit ses plus grands succès auprès du public, notamment dans certains téléfilms comme Thunder Point (1996) ou les séries Paparazzi, Marguerite Volant et surtout Blanche en 1993. Dès lors, les tournages s`enchaînent les uns après les autres et When night is falling, tourné en Anglais sous la direction de Patricia Rozema (White Room), ouvre à Pascale les portes des studios Hollywoodiens et lui vaut l`accueil chaleureux du public Français. Nous sommes en 1995 et la jeune actrice avoue se trouver à l`étroit dans la province Québécoise. Sans pouvoir y tourner plus de trois films par an, elle a désormais envie d`explorer d`autres façons de jouer.
Elle reste fidèle néanmoins aux metteurs en scène Canadiens quand ils lui offrent des personnages comme celui de Simone, dans Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve, sur le destin de cette femme qui veut un enfant de son meilleur ami pour retrouver l`essence d`une vie qui lui échappe. Elle tourne aussi pour Léa Pool en 1999 dans Emporte-moi ! - une mère qui sombre dans la folie dépressive - et pour Manon Briand dans le mataphysique Turbulence des fluides.

Pascale Bussières avoue être parfois déchirée entre le désir de s`expatrier vers d`autres formes de cinéma, notamment Européen, et l`envie de défendre un cinéma Québécois méprisé par ses voisins Américains et jamais distribué dans l`hexagone. Une nouvelle génération de réalisateurs se bat actuellement pour tenter de faire sortir de l`isolement le septième art Québécois.
Ne disposant pas de budgets véritablement conséquents, ils trouvent en Pascale Bussières une comédienne aux multiples talents, tout aussi convaincante en aristocrate, intellectuelle, bombe sexuelle ou prostituée. Sa seule présence assure aux films une considération de la part du public étranger qui remettra sur ses roues, qui sait, le cinéma Québécois. Son jeu à fleur de peau, tout en surface, a su séduire par delà les frontières...

romain, vincy


 
 
haut