Anaïs Demoustier, parole franche et regard sincère, enchaine les tournages. A 3-4 films en moyenne par an depuis 2010, elle est même l'actrice la plus prolifique du cinéma français, passant de Honoré à Lvovsky, de Foenkinos à Guédiguian, en passant par la série tv Paris, etc. A l'affiche de Cornélius, elle est attendue dans Au poste de Quentin Dupieux, Deux fils de Félix Moati, Sauver ou périr de Frédéric Tellier et La fille au bracelet de son frère Stéphane.



Miou-Miou
Wes Anderson
Gemma Arterton
Daniel Auteuil
Jean-Pierre Bacri
Halle Berry
Paul Bettany
Jack Black
Steve Buscemi
Steve Buscemi
Daniel Craig
Anaïs Demoustier
Romain Duris
Chris Evans
José Garcia
Chris Hemsworth
Hafsia Herzi
Tom Hiddleston
Jonah Hill
Isabelle Huppert
Jeremy Irons
Agnès Jaoui
Scarlett Johansson
Robert Downey Jr
Abdellatif Kechiche
Sandrine Kiberlain
Jennifer Lawrence
Virginie Ledoyen
Thierry Lhermitte
Rooney Mara
Rachel McAdams
Kad Merad
Joaquin Phoenix
Charlotte Rampling
Jérémie Renier
Mark Ruffalo
Gus Van Sant
Matthias Schoenaerts
Steven Spielberg



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Brad Pitt
Penelope Cruz




 




 (c) Ecran Noir 96 - 18



© Metropolitan Filmexport   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 6363Cote : 50 %


 
ACTEUR SURDOUÉ





Ryan Gosling débute très tôt sa carrière en tant qu'animateur du Mickey Mouse Club aux côtés de Britney Spears, Christina Aguilera, Justin Timberlake et Keri Russell. Il semblerait que la souris aux grandes oreilles porte chance… Sans avoir de formation particulière, il se lance dans la comédie après deux ans de bons et loyaux services pour l'émission. Il va tracer son chemin de manière discrète, faisant des choix judicieux mais souvent difficiles pour s'inscrire dans un genre bien particulier, le cinéma d'auteur de qualité. Sa carrière commencera à la télévision, dans de nombreuses séries, dont le rôle d'Hercule jeune qui marquera les esprits, salué à la fois par le public et la critique. Il décroche son premier rôle au cinéma aux côtés de Denzel Washington dans Le Plus beau des combats, certes loin d'être un chef-d'œuvre, mais il faut bien débuter. C'est son second rôle, le plus complexe, torturé et abouti de sa jeune carrière, qui lui permettra de se faire remarquer. En interprétant le rôle d'un juif antisémite dans Danny Balint, Grand Prix du Festival de Sundance, il opte pour la controverse et endosse un rôle qui semble taillé pour lui. Ses origines mormones lui apportent la réserve nécessaire à l'élaboration de son personnage, entre haine et fascination. Il rempilera avec The slaughter rule, de nouveau présenté à Sundance et The United States of Leland, présenté au Festival de Deauville – fleurons des festivals de cinéma indépendant – dans lequel il interprète un adolescent meurtrier perturbé. À chacune de ses apparitions, Ryan Gosling crève l'écran, doté d'un charisme incroyable et livrant des prestations fortes avec une pointe de sensibilité et de charme discret.

Il se tourne ensuite vers des films plus commerciaux comme Calculs meurtriers de Barbet Schroeder, avec Sandra Bullock et Michael Pitt. Le film est mauvais mais la prestation de Gosling sauve les meubles, avec un rôle ambigu à souhait. Nick Cassavetes lui offre son premier personnage de jeune premier dans N'oublie jamais, une histoire d'amour vibrante teintée d'Alzheimer. Le public le découvre dans un nouveau registre et l'acteur se découvre un sex-appeal qu'il ne soupçonnait pas, le rendant encore plus séduisant. Son physique d'éternel adolescent aurait pu le cantonner dans un style bien précis mais l'acteur ne se laisse pas enfermer dans une catégorie stéréotypée, comme c'est souvent le cas pour les jeunes "beaux gosses" d'Hollywood. Aujourd'hui, Ryan Gosling est reconnu comme une valeur montante du cinéma américain, à l'image d'Edward Norton quelques années plus tôt. Il impose une sobriété de jeu alliée à une grâce certaine, lui permettant de tenir tête au "monstre" Anthony Hopkins dans son dernier film, La Faille. Il décroche à 27 ans sa première nomination aux Oscars pour Half Nelson, toujours inédit en France et partagera l'affiche de Guerilla, nouvel opus sur Che Guevara de Steven Soderbergh, aux côtés de Benicio Del Toro et Javier Bardem. Un jeune acteur à suivre de très près…


Florine


 
 
haut