Isabelle Huppert n'en finit plus de jouer les femmes maléfiques, veuves ou seules, perverses ou simplement manipulatrices. Si on peut se lasser de ces rôles répétitifs au cinéma, elle sait aussi créer l'admiration avec ses performances au théâtre (en ce moment mise en scène par Bob Wilson dans Mary said what she said). A l'écran, on la reverra dans La Daronne de Jean-Paul Salomé, une comédie policière, et Luz de Flora Lau.



Pedro Almodovar
Antonio Banderas
Jamie Bell
Guillaume Canet
Jessica Chastain
François Cluzet
Marion Cotillard
Penelope Cruz
Jean-Pierre & Luc Dardenne
Adam Driver
Virginie Efira
Chris Evans
Adèle Exarchopoulos
Michael Fassbender
Chris Hemsworth
Chris Hemsworth
Isabelle Huppert
Jim Jarmusch
Scarlett Johansson
Robert Downey Jr
Keira Knightley
Jennifer Lawrence
Gilles Lellouche
James McAvoy
Julianne Moore
Chloë Grace Moretz
Bill Murray
Liam Neeson
Benoit Poelvoorde
Ryan Reynolds
Mark Ruffalo
Niels Schneider
Alexander Skarsgard
Will Smith
Tilda Swinton
Emma Thompson
Gaspard Ulliel
Ken Watanabe



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Sophie Marceau
Kirsten Dunst
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Leonardo DiCaprio




 




 (c) Ecran Noir 96 - 19



© Warner Bros.   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 6137Cote : 49 %


 
VERY GOOD TRIP





Une sale nuit. Une gueule de bois mémorable au point de devenir amnésique. Avec son allure de beau gosse trentenaire, Bradley Cooper se fait connaître du monde entier dans un état lamentable. La comédie Very bad Trip fait un carton dès sa sortie. Inattendu. Pourtant, il n’est pas tout neuf dans le métier.
Bourreau des cœurs (dès qu’il a une partenaire féminine, les plus folles rumeurs naissent), il attend de finir ses études à la fac (il est diplômé en anglais) pour se lancer. Quiconque est fan de séries TV a déjà vu sa jolie gueule sur le petit écran. Il fut l’un des mâles malmenés dans Sex & the City, la série, puis un personnage récurrent d’Alias, avant de jouer à la vedette télévisée d’une série factice où il « jouait » un chirurgien plasticien dans Nip / Tuck.

Il devient vite un comédien destiné aux comédies américaines. Pas forcément les meilleures, si on excepte Serial Noceurs. Toujours utilisé comme le playboy de service, il commence à décrocher des personnages secondaires plus importants en 2008. D’abord en donnant la réplique à Jim Carrey dans Yes man. Il y est son meilleur pote. Cooper a la tronche idéal du copain tombeur de filles. Puis, dans Ce que pensent les hommes, comédie romantique et chorale, il tombe amoureux de Scarlett Johansson sans vouloir larguer Jennifer Connelly. Cruel. Le prototype même du mari-amant irrésistible qui se retrouve paumé. On compatit.
Les succès s’enchainent. Il a encore quatre films dans les tuyaux. Et la suite de Very bad trip est déjà en route. Mais il a surtout l’intention de sortir de son rôle de comique malgré lui. Un film d’horreur avec Renee Zellweger mais surtout l’un des membres de la A-Team, adaptation très attendue de la série TV, le propulseront dans les films de genre et d’action. Cela le changera des très jolies femmes qu’il drague à l’écran : Sandra Bullock, Jessica Alba, Anne Hathaway, Julia Roberts… L’avantage d’avoir un physique à la Patrick Dempsey. Cela peut aussi être un incovénient quand on veut un rôle comme celui de l'amant d'Harvey Milk.

Acteur hot de l’année, il va devoir capitaliser à fond sur sa facilité à jouer aussi bien la farce que l’émotion. Loin des films auteurisant, dans le cousinage d’un Owen Wilson, Bradley Cooper est le mec qui monte, celui qu’il faut avoir l’œil. La maturité devrait, en plus, lui éviter de prendre le melon, comme son alter-ego dans Nip / Tuck qui finissait dans un piteux état…

vincy


 
 
haut