Omar Sy est doublement à l'affiche dans des productions familiales. La très française Le Prince oublié, où il reprend un rôle de papa poule dans un conte fantastique, et la très hollywoodienne, L'appel de la Forêt, avec Harrison Ford dans les grands paysages du Yukon. On attend la star dans la série Netflix Arsène Lupin, le nouveau film d'Anne Fontaine, Police, et dans un thriller avec Kassovitz, Tout simplement noir.



Olivier Assayas
Aure Atika
Gael Garcia Bernal
Dany Boon
Alain Chabat
Penelope Cruz
Anaïs Demoustier
Adam Driver
Clint Eastwood
Adèle Exarchopoulos
Colin Farrell
Harrison Ford
Jamie Foxx
Louis Garrel
Hugh Grant
Pascal Greggory
Scarlett Johansson
Scarlett Johansson
Nicole Kidman
Olga Kurylenko
Brie Larson
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Margot Robbie
Saoirse Ronan
Jean-Paul Rouve
Adam Sandler
Riccardo Scamarcio
Niels Schneider
Will Smith
Meryl Streep
Omar Sy
Omar Sy
Alice Taglioni
Charlize Theron
Emma Watson
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 1326Cote : 50 %
 
 
1907 (à Le Pecq) - 1982 (à Paris)
De son véritable nom Tatischeff
A préparé l'Ecole des Arts et Métiers

A l'instar de Chaplin inventant Charlot, Tati, ancien acteur de music-hall, invente Monsieur Hulot.
Sa mise en scène épurée et quasi abstraite, ses gags subtils et purement cinématographiques (il expérimente beaucoup) traduisent à merveille les dérèglements, les rites, le ridicule d'un monde en mutation (Mon Oncle, 1958 ; Playtime, 1967 ; Trafic, 1971 ; Parade, 1974) dont Tati nous décrit la volonté de maîtrise obsessionnelle.
Ce regard cruel et minutieux, mais toujours attentif aux signes d'humanité, est unique et irremplaçable.




 
Césars
1977 : César d'Honneur

Oscars
1959 : Oscar du meilleur film étranger (pour Mon oncle)

Mostra de Venise
1948 : Prix du Meilleur Scénario (pour Jour de fête)

Festival de Cannes
1958 : Prix spécial du jury (pour Mon oncle)
1958 : Prix Méliès (pour Mon oncle)
1953 : Prix de la critique internationale (pour Les Vacances de Monsieur Hulot)

Festival de Berlin
1954 : Prix du festival (pour Les Vacances de Monsieur Hulot)

Prix Louis Delluc
1953 : pour Les Vacances de Monsieur Hulot
 
 
haut