David Lynch, Lion d'or et Palme d'or, n'a pas tourné de long métrage depuis 2006. Une longue absence. Heureusement il nous a offert une suite à Twin peaks pour la télé. Et on peut voir ses photos fétéchistes dans l'exposition de Louboutin au Palais de la Porte dorée. Il vient aussi de terminer un court métrage. Et surtout, Blue Velvet est ressorti sur les écrans cette semaine.



Aure Atika
Edouard Baer
Juliette Binoche
Romane Bohringer
Sami Bouajila
Isabelle Carré
Alain Chabat
Anaïs Demoustier
Emmanuelle Devos
Clint Eastwood
Jesse Eisenberg
Colin Farrell
Harrison Ford
Olivier Gourmet
Hugh Grant
Tchéky Karyo
Vincent Lacoste
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Yolande Moreau
Margot Robbie
Mark Ruffalo
Adam Sandler
Omar Sy
Omar Sy
Renee Zellweger
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



   

:: Actualités de Juliette Binoche



Juliette Binoche
c/o Intertalent
5 rue Clément-Marot
75008 Paris - France

Agent : François-Marie Samuelson




1) The English Patient
2) Paris
3) Le hussard sur le toit



 
Discours sur la scène des Oscars
"Je suis si surprise. C'est vrai, je n'avais rien préparé. Je pensais que Lauren allait l'avoir.
Et je pense qu'elle le mérite. Où êtes- vous?
Je pense que nous avons tous essayé de donner le meilleur de nous dans ce film, et Anthony était là pour nous aider.
Je suis si étonnée, c'est un rêve, ce doit être un rêve Français, je pense. Au revoir"

Oscar du Discours le plus gentil sur scène * Actrice parmi les mieux habillées de la soirée

11 Mars 1997 - Journal de France 2
par Bruno Masure

Les Oscars, vous en rêviez ?
JB ~ Sans doute petite, je devais en rêver, mais je ne savais pas vraiment ce que c'était. C'est un rêve, et puis à la fois la réalité, c'est de travailler. On est en face d'une caméra, on donne le meilleur de soi, et c'est ça l'essentiel.

Vous avez déjà eu de très nombreux premiers rôles, mais votre ego ne devrait pas trop en souffrir, puisque vous allez être en glorieuse compagnie, notamment Lauren Bacall...
JB ~ L'ego, il faut essayer de le laisser au maximum au vestiaire. C'est un peu toute la contradiction de ce métier d'actrice. C'est à la fois de s'oublier en face de la caméra, car on raconte une histoire et on joue un rôle. Et l'autre versant: on parle de la personne, on est dans les couvertures des journaux. Il y a des récompenses comme à l'école ! Mais c'est vrai que ça fait quand même plaisir ...

25 Mars 1997 - The Reuters Wire
par Anita M. Busch

Binoche surprise comme tout le monde.
Quand Juliette Binoche a gagné l'Oscar pour le Meilleur Second Rôle féminin pour son interprétation dans The English patient, il y a eu des étranglements pesants autant chez les membres de l'Académie que parmi les journalistes rassemblés en coulisse.
Le choix des membres de l'Académie a été une surprise embarassante, puisque la favorite "sentimentale" était Lauren Bacall pour son rôle de mère de Barbra Streisand dans The Mirror Has Two Faces.

Sur scène ou en coulisse, Binoche a honoré Bacall.
"Nous tous, nous étions surs qu'elle allait l'avoir. J'espère qu'elle aura un Oscar l'année prochaine, parce qu'elle le mérite vraiment" a dit Binoche en coulisse, après que les applaudissements des journalistes se soient tus.
Lorsqu'on lui a demandé si la victoire était amère parce que Bacall n'a pas gagné, elle a haussé les épaules, et répondu: "Je ne sais pas pourquoi j'ai ça (l'Oscar). Ce n'est pas de ma faute."
Elle rit: "Cela ressemble encore à un rêve. Cela semble si irréel. Je pensais que je ne rapporterais que l'Oscar en chocolat que Miramax nous a donné (à la soirée de dimanche de la compagnie)."

Binoche, dont l'Anglais est très doucement accentué déclare avoir appris l'anglais avec le film Lovers on the bridge, et cela lui a pris deux ans pour bien apprendre la langue. Elle a répondu aux questions dans les deux langues: Anglais et Français.

Questionnée sur ce fameux relais à passer entre les générations d'actrices elle répondit: "Le vrai succès n'est pas celui-là (en montrant l'Oscar). La vraie réussite c'est dâaboutir à ce que vous voulez, à ce qu'il y a en vous."

Interview en coulisses (Extraits)- Juste après avoir reçu l'Oscar

Q.Pardon, mais je vais poser une question en anglais. A qui voudriez-vous faire partager votre Oscar? Qui voudriez-vous appelez maintenant?
JB ~ Ils dorment. je ne vais pas les réveiller, vous savez. Ils dorment. (...) Je les appellerai demain matin, quand ce sera le bon moment de les appeler. (...)

Q. En tant qu'actrice européenne que cela signifie-til pour vous?
JB ~ Je suis une actrice, que je viennes de France ou d'un autre pays. Ça m'est égal. J'ai mon coeur, encore ma tête, et mes jambes pour marcher. Je veux dire que vous pouvez travailler où vous le sentez , du moment que vous connaissez la langue, la langue internationale.

Q. Juliette, félicitations
JB ~ Oh, salut....

Q. Je vous l'avais dit...
JB ~ Je ne pouvais pas le croire...

Q. Vous n'aviez rien préparé ce soir?
JB ~ Non

Q. Vous n'aviez pas de discours? Qu'avez vous voulu dire avec "Je n'ai rien préparé..."?
JB ~ Quand on a commencé.....et non je ne sais pas. Ça ressemble encore à un rêve, vous savez, ça semble irréel. Et je ne peux pas croire que j'ai ça dans ma main.

Q. Vous l'avez, félicitations
JB ~ Je pensais que je ne rapporterais que l'Oscar en chocolat. Ils (Miramax) nous ont donné un oscar en chocolat, et je pensais le ramener, et le manger.

Q. Mais vous pouvez manger celui là!
JB ~ Ça ne marche pas..

Q. Hi Juliette. Donc, qu'est ce que c'est le "French dream"? Vous avez quitter la scène dans cette posture, en disant, "ça doit être un rêve français".
JB ~ Vous savez, j'ai étudié réellement pour apprendre la langue, la langue Anglaise quand j'étais sur le tournage du patient Anglais...oh non.. .Lovers on the bridge, et j'étais avec mon coach. Je lui ai demandé - j'aime réellement travaillé - bien sûr que je peux, mais je veux continuer à travailler dans des films étrangers; donc je lui ai demandé combien de temps cela peut prendre pour être capable de le faire. Elle m'a répondu 2 ans.
Et ce fut le cas, cela m'a pris deux ans pour savoir utiliser cette langue. Et ce que j'ai dit je ne sais pas. J'étais complètement perdue. Je voyais des flashs. J'étais dans l'étonnement total.....

Q.Quelle est la première chose qui vous ait venue à l'esprit lorsque vous avez entendu l'homme vous appelez sur scène? Quand Kévin (Spacey) a dit votre nom?
JB ~ Juste à ce moment là?

Q. Oui.
JB ~ "Non je ne le crois pas, je ne peux pas le croire"
Grace à Dieu, je n'étais préparé pour ça. Pouviez vous imaginer tout le cauchemar si j'avais prévu que je l'aurais?! Cela m'a réellement donné de la liberté. Et cependant quand ils ont dit les noms, je n'avais aps du tout peur. J'étais jsute joyeuse...La chose la plus effayante pour moi était de présenter l'oscar du Meilleur Costume, parce que je pensais que j,allais, vous savez...mal épeler ou mal parler ou n'importe quoi...
Ça me faisait bien plus peur que lorsque j'ai reçu l'oscar. Là c'était bien. J'étais en sécurité.

Q. Quels conseils donneriez vous aux jeuens gens, sépcialement aux jeunes acteurs qui voudrait avoir ce genre de succès?
JB ~ Le vrai succès n'est pas celui-ci, Vous avez à savoir que la vraie réussite est d'aboutir ce que vous voulez faire, et prendre soin de vos enfants est un vrai succès.
Quand vous voyez comment ils sont indépendants, ils veulent faire leurs propres affaires. Ils sont patients.
C'est à propos de ce qu'ils ressentent, ce qu'ils aiment. Je les ai toujours en tête et dans mon coeur.
ça c'est la manière que j'ai d'être heureuse.
Je ne pense pas qu'il faille prendre les choses trop personnellement.
Vous avez à travailler sur votre égo énormément en tant qu'acteur, parce que vous devez laisser passer des choses... Mais j'aimerais dire quelquechose,encore, à propos de Lauren Bacall, parce que je l'admire.
Nous tous, nous étions sure qu'elle l'aurait, et j'espère qu'elle recevra un Oscar d'honneur l'année prochaine, parce qu'elle le mérite vraiment. Et elle est vivante, et vous devez le dire.

Q. Vous avez dit que votre belle robe de soirée était dessinée par une designer indépendante, pouvez-nous en dire plus à propos du costume comme de la costumière
JB ~ Oui. Son nom est Sophie Sitbon, S-i-t-b-o-n. Sophie comme Sophia Loren. J'ai travaillé avec elle pendant 7 ans, et j'ai reçu d'autres offres venant d'ici. Et j'ai dit: "Non, non, je retourne à mes amis." Du coup, elle l'a dessinée, et j'ai choisi la couleur, et en deux semaines c'était fait.

Q. Est ce que votre victoire n'est pas un peu amère parce que vous avez gagné et Lauren a perdu?
JB ~ Je suis désolée...où êtes vous?

Q. Je suis derrière le caméraman. Je demandais juste ci ce n'étais pas un peu amère parce que Lauren a perdu? JB ~ Quoi? Quoi?

Q. Est ce que la victoire n'est pas amère parce que Lauren a perdu?
JB ~ Non.

Q. Non?
JB ~ Non, pourquoi? Nous,...non, je ne sais pas. Je ne sais pas pourquoi j'ai ça, vous savez. Ce n'est pas de ma faute.

Sans frontières
"Qu'on voit en moi la plus française des actrices à l'étranger et la plus étrangère en France je trouve ça parfait."
 
 
haut