Berlin 2016
18 films en compétition pour le jury de Meryl Streep. Le grand chelem des festivals est lancé pour la saison 2016, avec, au programme Denis Côté, Jeff Nichols, André Téchiné et Mia Hansen-Love. seks shop | sex shop | seks shop | sex shop istanbul


- Oscars 2018

- Césars 2018

- Oscars 2017

- Césars 2017








 (c) Ecran Noir 96 - 19









site internet de l'organisation

67e cérémonie. 17 janvier au Beverly Hilton, Beverly Hills, Californie

Cecil B. De Mille Award
Martin Scorsese. Golden Globes du meilleur réalisateur pour Les infiltrés et Gangs of New York ; quatre fois nommé (Casino, Le temps de l'innocence, Les affranchis, Raging Bull) ; une nomination comme meilleur scénariste (Les affranchis)





Palmarès




Dans une année très ouverte, on s'attendait à quelques surprises. Les Golden Globes n'ont en fait que confirmer une "tendance" : récompenser les acteurs ou les films à buzz. Evidemment, le plus "gros" buzz, c'est Avatar. Triomphe planétaire, (r)évolution 3D, production spectaculaire. Le film emporte les deux prix les plus convoités : meilleur drame et meilleur réalisateur. L'Oscar lui semble garanti. Ce qui fait un dommage collatéral : Démineurs. Grand favori de tous les palmarès de fin d'année, le film de Kathryn Bigelow repart complètement bredouille.
Derrière Avatar, que voit-on : Bullock et Streep, nommé chacune deux fois, repartent bras dessus bras dessous avec un prix chacun. Ironiquement l'actrice des comédies emporte celui du drame, et l'actrice des drames se voit récompensée pour une comédie. Mais comme pour les acteurs (Bridges a pris un bon départ face à Firth et Clooney), le jeu reste ouvert et à la merci de la campagne "électrorale" qui va suivre. Est-ce que les producteurs d'In the Air vont se laisser faire et se contenter du scénario (comme souvent les "meilleurs" films de l'année?)? Même dans l'animation, rien ne dit que Là-haut (meilleur film, meilleure musique) sera oscarisé face au rival Mr Fox. Ni même que Le Ruban Blanc l'emportera sur Un prophète, comme cette nuit à Los Angeles. Mais les Golden Globes ont ceci de pervers qu'ils influent malgré eux les professionnels de la profession. Ils donnent un sérieux coup de pouce marketing aux récompensés. Les studios vont malgré tout faire grise mine et avoir une petite gueule de bois : aucun des films récompensés, hormis le Haeneke et le Reitman, n'avait besoin de prix pour gonfler son box office. Ce sont tous des films déjà sortis de l'affiche (et disponibles en DVD-Blu Ray) ou des hits du moment. Ca sert encore à quelque chose les Globes dorés???

Nomination
Up in the air, Nine et Avatar dominent une sélection qui ne surprend pas énormément. reflet du savoir-faire d'Hollywood, les Golden Globes n'ont pas pris énormément de risques. De nombreux nommés l'ont déjà été, voire ont été primées durant les années précédentes. On peut même considéré que dans le domaine de la comédie, les films choisis révèlent un nivellement par le bas de la qualité des films. En fait, aucun favori ne se détache pour les Oscars. La bataille pourrait être féroce entre démineurs (favoris des critiques pour le moment), Avatar (le spectaculaire a toujours séduit les professionnels), Nine (bis repitate pour le réalisateur de Chicago?), et Up in the Air (en outsider qui a séduit tout le monde). Pour les comédiens, Clooney, Firth et Bridges semblent tenir la corde. Côté actrices, c'est beaucoup plus ouvert... On notera que Sandra Bullock, Meryl Streep et Matt damon cumulent chacun deux nominations.
Réponses en janvier.



vincy