Silence est une longue aventure. Martin Scorsese a mis 28 ans pour achever son périple: une odyssée jésuite dans un Japon terrorisant. Entre crise de foi et apostasie, le cinéaste prouve qu'il sait encore être audacieux, à défaut d'être convaincant.



A Cure for Life
Alibi.com
Belle de nuit
Dans la forêt
David Lynch: The Art Life
Des amours, désamour
Fukushima mon amour
Histoire d'une mère
Ils l'ont fait
L'Empereur
L'indomptée
Loving
Rock'n Roll
Roues libres
Sac la mort
Underworld: Blood Wars
Zona Franca



Ma vie de Courgette
Premier contact
Manchester by the Sea
Rogue One : A Star Wars Story
Your name
Neruda
La mécanique de l'ombre
La La Land
Lumière! L'aventure commence
Jackie
Moonlight
Les Nouvelles aventures de Ferda la fourmi



Demain tout commence
Paterson
Hedi, un vent de liberté
Passengers
La vallée des loups
Nocturnal Animals
Quelques minutes après minuit
Harmonium
Entre les frontières
Dalida
Jamais contente
La Grande Muraille
The Birth of a Nation
The Last face
Corniche Kennedy
Fleur de tonnerre
Il a déjà tes yeux
La communauté
Live by Night
Un sac de billes
Notre révolution intérieure
The Boyfriend : Pourquoi lui ?
Tous en scène
Gimme Danger
Inertia
Raid Dingue
Sahara
American Honey
Cinquante nuances plus sombres
Lego Batman, le film
Silence
Seuls






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Jackie Chan, Léonard Ho
Réalisation : Stanley Kwan
Scénario : Yau Dai AnPing
Montage : Cheung Yiu-Chung, Joseph Chiang, Cheung Kar-Fa
Photo : Poon Hang-Sang
Musique : Siu Chung
Durée : 121 mn
 

Maggie Cheung : Ruan Lingyu
Tony Leung : Tsai Chu-heng
Canna Lau : Lily Li
Waise Lee : Li Min Wei
 

 

 
Yuen Ling-yuk (Center stage)



Chine / 1992

01.12.99
 

Première star du cinéma chinois, Ruan Lingyu est disparue en 1935 à l'âge de 25 ans. Elle avait débuté à 16 ans et interprété des dizaines de rôles pour les grands studios de l'époque. À l'apogée de sa carrière, Ruan Lingyu, la "Garbo chinoise", faisait l'objet d'un véritable culte.
Fragile, victime de la presse à scandale, elle s'est suicidée le jour de la fête des femmes.
 
bertrand
 

haut