Mad Max a réussit à revivre 30 après la 3e épisode. Et en 30 ans, on comprend que les héros sont les femmes et que le Max n''est plus si Mad. DU grand spectacle.



A la poursuite de demain
Bien de chez nous
Certifiée Halal
Christina Noble
D'amour et de dettes
Dancers
Girls Only
Goodnight Mommy
Irvin yalom, la théorie du bonheur
Jet lag
L'ombre des femmes
La cité muette
La loi du marché
La Tête haute
Les lettres portugaises
Los Hongos
Mad Max: Fury Road
Maggie
Naruto the Last
Refugiado
San Andreas
Trois souvenirs de ma jeunesse
Un voisin trop parfait
Une femme iranienne



Selma
Dear White People
A trois on y va
Sea Fog: Les clandestins
Taxi Téhéran
En route!
Jauja
Beyond Clueless
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence
Hyena



Cinquante nuances de Grey
American Sniper
Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance)
The Voices
Divergente 2: L'insurrection
Still Alice
Un homme idéal
Cendrillon
Diversion
Voyage en Chine
Indian Palace: Suite royale
Journal d’une femme de chambre
Fast & Furious 7
San Francisco 1985
Shaun le mouton
Les châteaux de sable
Suite française
Cake
Dark Places
Jamais de la vie
The Humbling
Lost River
Pourquoi j'ai pas mangé mon père
Une belle fin
Enfant 44
En équilibre
La promesse d'une vie
Good Kill
Every Thing Will Be Fine
Avengers: L'ère d'Ultron
10.000 km
Blind
Le tournoi
Connasse, princesse des coeurs
On est vivants
L'épreuve
Les jardins du Roi
Un peu, beaucoup, aveuglément






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  

Production : Jackie Chan, Léonard Ho
Réalisation : Stanley Kwan
Scénario : Yau Dai AnPing
Montage : Cheung Yiu-Chung, Joseph Chiang, Cheung Kar-Fa
Photo : Poon Hang-Sang
Musique : Siu Chung
Durée : 121 mn
 

Maggie Cheung : Ruan Lingyu
Tony Leung : Tsai Chu-heng
Canna Lau : Lily Li
Waise Lee : Li Min Wei
 

 

 
Yuen Ling-yuk (Center stage)



Chine / 1992

01.12.99
 

Première star du cinéma chinois, Ruan Lingyu est disparue en 1935 à l'âge de 25 ans. Elle avait débuté à 16 ans et interprété des dizaines de rôles pour les grands studios de l'époque. À l'apogée de sa carrière, Ruan Lingyu, la "Garbo chinoise", faisait l'objet d'un véritable culte.
Fragile, victime de la presse à scandale, elle s'est suicidée le jour de la fête des femmes.
 
bertrand
 

haut