L'homme qu'on aimait trop est la 7e collaboration entre Téchiné et Deneuve. Ce fait divers réel et macabre, une des affaires les plus sensationnelles de ces 40 dernières années, inspire au cinéaste une oeuvre psychologique taillée avec finesse.



Ablations
Fastlife
L'homme qu'on aimait trop
Les ponts de Sarajevo
Ping-pong summer
Playtime (version restaurée)
Sexy Dance 5
Shapito Show
Tanta agua
The Face of Love
Transformers : L'âge de l'extinction
Two Hundred Thousand Dirty



The Grand Budapest Hotel
Adieu au langage
Ugly
Bird People
Les poings contre les murs
Les Soeurs Quispe
Palo Alto
Con la pata quebrada
Under the skin
Coldwater
Sunhi



Divergente
Rio 2
Babysitting
Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
The Amazing Spider-Man: Le destin d'un héros
D'une vie à l'autre
Godzilla
The Homesman
Maps to the Stars
X-Men: Days of Future Past
Deux jours, une nuit
Amour sur place ou à emporter
La liste de mes envies
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Maléfique
Edge of Tomorrow
Tristesse Club
Sous les jupes des filles
Black coal
Un amour sans fin
Jersey Boys
The Two Faces of January
Triple Alliance
Xenia
Le coeur battant
Le conte de la princesse Kaguya
L’ex de ma vie
On a failli être amies
Transcendance
Zero Theorem
Les ponts de Sarajevo
Jimmy's Hall
Dragons 2
Albert à l'ouest
Circles
Everyone's going to die
Les hommes ! De quoi parlent-ils ?
Les vacances du Petit Nicolas






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Elia films, Vertigo productions
Distribution : Mars distribution
Réalisation : Jean-Paul Rouve
Scénario : Jean-Paul Rouve, Benoît Graffin
Montage : Stan Collet
Photo : Christophe Offenstein
Décors : Gilles Graziano
Son : Jean-Marie Blondel
Musique : Alexandre Azaria
Effets spéciaux : Alain Carsoux
Durée : 88 mn
 

Jean-Paul Rouve : Albert Spaggiari
Alice Taglioni : Julia
Gilles Lellouche : Vincent Goumard
Maxime Leorux : 68
Patrick Bosso : Le premier truand
Anne Marivin : la femme flic
Gérard Depardieu : le chef de la mafia
Florence Loiret-Caille : Nathalie Goumard
Renand Carteaux : Renaud
 

Qui est Albert Spaggiari?
 

 
Sans arme, ni haine, ni violence



France / 2008

16.04.2008
 

Vincent Goumard vit modestement en banlieue parisienne avec sa femme, enceinte, et son fils. Journaliste freelance, notamment pour Paris-Match, le rêve d'une vie meilleure dépend beaucoup de son scoop : interviewer le cambrioleur insaisissable, Albert Spaggiari.
Le responsable du casse incroyable de la Société Générale de Nice est en fuite dans un pays d'Amérique du Sud qui n'a pas d'accord d'extradition avec la France. Tranquillement installé là bas avec sa sublime femme Julia, il végète, en attendant que les journalistes s'intéressent à lui, en espérant qu'un film avec delon se fasse sur sa vie.
Quand Voncent rencontre Albert, le courant passe, mais la réalité est très loin de ce qu'on imagine. Et si son casse est un coup de bluff remarquable, c'est bien le fait que la police française ne puisse pas l'attrapper qui constitue son plus bel exploit...
Mais là, quelques policiers français rodent...
 
v.
 

haut