A ciambra présenté à la Quinzaine des réalisateurs, confirme le talent de Jonas Carpignano, après la révélation de Meditterranea. Un film dans la veine des fresques néo-réalistes italiennes, focalisées sur un jeune gitan pris entre plusieurs feux. Renversant.



A Ciambra
American Assassin
Ça (It)
Des rêves sans étoiles
Dieu n'est pas mort
Faute d'amour
Gauguin, voyage à Tahiti
Kiss & Cry
L'un dans l'autre
La mort se mérite
Laetitia
Les hommes d'argile
Mon garçon
Mr Chat et les Shammies



Le grand méchant renard et autres contes...
Le Caire Confidentiel
Baby Driver
La région sauvage
120 battements par minute
Belle de jour
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home



Okja
Visages, Villages
Moi, moche et méchant 3
Spider-Man: Homecoming
Une femme fantastique
Dunkerque
Valérian et la Cité des mille planètes
Atomic Blonde
Cars 3
Hitman & Bodyguard
La Planète des Singes: Suprématie
Lola Pater
Mort à Sarajevo
Que Dios Nos Perdone
Une femme douce
Les proies
Gabriel et la montagne
Patti Cake$
Wind River
Barbara
Le chemin
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  

Production : Elia films, Vertigo productions
Distribution : Mars distribution
Réalisation : Jean-Paul Rouve
Scénario : Jean-Paul Rouve, Benoît Graffin
Montage : Stan Collet
Photo : Christophe Offenstein
Décors : Gilles Graziano
Son : Jean-Marie Blondel
Musique : Alexandre Azaria
Effets spéciaux : Alain Carsoux
Durée : 88 mn
 

Jean-Paul Rouve : Albert Spaggiari
Alice Taglioni : Julia
Gilles Lellouche : Vincent Goumard
Maxime Leorux : 68
Patrick Bosso : Le premier truand
Anne Marivin : la femme flic
Gérard Depardieu : le chef de la mafia
Florence Loiret-Caille : Nathalie Goumard
Renand Carteaux : Renaud
 

Qui est Albert Spaggiari?
 

 
Sans arme, ni haine, ni violence



France / 2008

16.04.2008
 

Vincent Goumard vit modestement en banlieue parisienne avec sa femme, enceinte, et son fils. Journaliste freelance, notamment pour Paris-Match, le rêve d'une vie meilleure dépend beaucoup de son scoop : interviewer le cambrioleur insaisissable, Albert Spaggiari.
Le responsable du casse incroyable de la Société Générale de Nice est en fuite dans un pays d'Amérique du Sud qui n'a pas d'accord d'extradition avec la France. Tranquillement installé là bas avec sa sublime femme Julia, il végète, en attendant que les journalistes s'intéressent à lui, en espérant qu'un film avec delon se fasse sur sa vie.
Quand Voncent rencontre Albert, le courant passe, mais la réalité est très loin de ce qu'on imagine. Et si son casse est un coup de bluff remarquable, c'est bien le fait que la police française ne puisse pas l'attrapper qui constitue son plus bel exploit...
Mais là, quelques policiers français rodent...
 
v.
 

haut