Yesterday est un bon feel-good movie, mix de comédie romantique, de film musical et de satire sociétale autour des chansons des Beatles. Danny Boyle fait un détour vers la comédie populaire dans sa vieille Angleterre avec au scénario l’auteur de Quatre mariages et un enterrement et de Love Actually.



Acusada
Anna
Annabelle 3
Face à la nuit
Inna de Yard
Joel, une enfance en Patagonie
L'ospite
Les enfants de la mer
Premier de la classe
Sur la peau
Uglydolls
Vita & Virginia



Tremblements
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra
Douleur et Gloire
Tous les Dieux du ciel
Parasite
Etre vivant et le savoir
So long, My son



Triple frontière
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen
Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Rocketman
Sibyl
The Dead don't Die
Amazing Grace
Greta
Les Particules
Men in Black International
Zombi Child
X-Men: Dark Phoenix
Spider-Man: Far From Home
Yesterday






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Qwerty Films, Pathé Pictures Internatonal, BBC Films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Stephen Frears
Scénario : Nicholas Martin
Montage : Valerio Bonelli
Photo : Danny Cohen
Décors : Alan MacDonald
Musique : Alexandre Desplat
Costumes : Consolata Boyle
Durée : 110 mn
 

Meryl Streep : Florence Foster Jenkins
Hugh Grant : St Clair Bayfield
Simon Helberg : Cosme McMoon
Rebecca Ferguson : Kathleen
John Kavanagh : Arturo Toscanini
David Haig : Carlo Edwards
Christian McKay : Earl Wilson
 

site internet du film
Florence Foster Jenkins (wikipédia)
 

 
Florence Foster Jenkins



Royaume Uni / 2015

13.07.2016
 

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie...


 
EN

 

haut