Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.

Best LawyersNewyork Lawyers




Canción Sin Nombre
De Gaulle
Eté 85
L'envolée
La bonne épouse
La communion
Le capital au XXIe siècle
Lucky Strike
Radioactive
The Climb
Tiempo después
Une sirène à Paris
Yakari, le film



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


ocean films  

Production : Wiedeman & Berg Filmproduktion GmbH, CreadoFilm/ Constance, Arte
Distribution : Ocean Films
Réalisation : Florian Henckel von Donnersmarck
Scénario : Florian Henckel von Donnersmarck
Montage : Patricia Rommel
Photo : Hagen Bogdanski
Décors : Gabriele Binder
Musique : Gabriel Yared, Stéphane Moucha
Durée : 137 mn
 

Ulrich Mühe : Hauptmann Gerd Wiesler
Sebastian Koch : Georg Dreyman
Martina Gedeck : Christa-Maria Sieland
Ulrich Tukur : Anton Grubitz
Thomas Thieme : Le ministre Bruno Hempf
Hans-Uwe Bauer : Paul Hauser
 

site officiel
site officiel de stéphane moucha
festival de locarno
 

 
La vie des autres (Das Leben der Anderen)



Allemagne / 2006

31.01.2007
 

En 1984 à Berlin-Est, Gerd Wiesler, officier de la stasi, se voit confier la surveillance de l’écrivain de théâtre, sans se douter qu’il s’agit d’une intrigue orchestrée par le ministre de la Culture Bruno Hempf qui, amoureux de son amie l’actrice Christa Maria Sieland, souhaite le faire disparaître. Le lieutenant supérieur Grubitz espère quant à lui en tirer bénéfice pour sa carrière. Wiesler, célibataire, pour ainsi dire sans vie privée, découvre au cours de ses surveillances, le monde de l’art, de l’amour et de l’ouverture d’esprit, horizons qui lui étaient jusqu’alors inconnus. Il n’intervient pas lorsque Dreymann, bouleversé par le suicide d’un ami réalisateur dont la carrière a été détruite par le régime, écrit un article sur la fréquence des suicides d’intellectuels en RDA.
Dreymann, utilise pour taper cet article une machine à écrire de contrebande fournie par le magazine ouest–allemand “Der Spiegel” à qui l’article est destiné.
Wiesler, connaissant la démarche de Dreymann et de ses amis, le protège en écrivant de faux rapports. Christa-Maria Dieland, menacée de plus pouvoir exercer son métier d’actrice, accepte les avances du ministre et dénonce les agissements clandestins de son amant. Wiesler fait en sorte que Dreymann apprenne cette liaison mais celui-ci pardonne à Christa Maria et cette preuve d’amour séduit définitivement Wiesler. Grâce au double des clés, Wiesler, prend chez Dreymann, la machine à écrire compromettante...
 
in DP
 

haut