Yesterday est un bon feel-good movie, mix de comédie romantique, de film musical et de satire sociétale autour des chansons des Beatles. Danny Boyle fait un détour vers la comédie populaire dans sa vieille Angleterre avec au scénario l’auteur de Quatre mariages et un enterrement et de Love Actually.



Acusada
Anna
Annabelle 3
Face à la nuit
Inna de Yard
Joel, une enfance en Patagonie
L'ospite
Les enfants de la mer
Premier de la classe
Sur la peau
Uglydolls
Vita & Virginia



Tremblements
Drôles de cigognes
Les météorites
Petra
Douleur et Gloire
Tous les Dieux du ciel
Parasite
Etre vivant et le savoir
So long, My son



Triple frontière
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen
Avengers: Endgame
L'Adieu à la nuit
Gloria Bell
Coeurs ennemis
Jessica Forever
Hellboy
Les Crevettes pailletées
Le jeune Ahmed
Les plus belles années d’une vie
Rocketman
Sibyl
The Dead don't Die
Amazing Grace
Greta
Les Particules
Men in Black International
Zombi Child
X-Men: Dark Phoenix
Spider-Man: Far From Home
Yesterday






 (c) Ecran Noir 96 - 19


ocean films  

Production : Wiedeman & Berg Filmproduktion GmbH, CreadoFilm/ Constance, Arte
Distribution : Ocean Films
Réalisation : Florian Henckel von Donnersmarck
Scénario : Florian Henckel von Donnersmarck
Montage : Patricia Rommel
Photo : Hagen Bogdanski
Décors : Gabriele Binder
Musique : Gabriel Yared, Stéphane Moucha
Durée : 137 mn
 

Ulrich Mühe : Hauptmann Gerd Wiesler
Sebastian Koch : Georg Dreyman
Martina Gedeck : Christa-Maria Sieland
Ulrich Tukur : Anton Grubitz
Thomas Thieme : Le ministre Bruno Hempf
Hans-Uwe Bauer : Paul Hauser
 

site officiel
site officiel de stéphane moucha
festival de locarno
 

 
La vie des autres (Das Leben der Anderen)



Allemagne / 2006

31.01.2007
 

En 1984 à Berlin-Est, Gerd Wiesler, officier de la stasi, se voit confier la surveillance de l’écrivain de théâtre, sans se douter qu’il s’agit d’une intrigue orchestrée par le ministre de la Culture Bruno Hempf qui, amoureux de son amie l’actrice Christa Maria Sieland, souhaite le faire disparaître. Le lieutenant supérieur Grubitz espère quant à lui en tirer bénéfice pour sa carrière. Wiesler, célibataire, pour ainsi dire sans vie privée, découvre au cours de ses surveillances, le monde de l’art, de l’amour et de l’ouverture d’esprit, horizons qui lui étaient jusqu’alors inconnus. Il n’intervient pas lorsque Dreymann, bouleversé par le suicide d’un ami réalisateur dont la carrière a été détruite par le régime, écrit un article sur la fréquence des suicides d’intellectuels en RDA.
Dreymann, utilise pour taper cet article une machine à écrire de contrebande fournie par le magazine ouest–allemand “Der Spiegel” à qui l’article est destiné.
Wiesler, connaissant la démarche de Dreymann et de ses amis, le protège en écrivant de faux rapports. Christa-Maria Dieland, menacée de plus pouvoir exercer son métier d’actrice, accepte les avances du ministre et dénonce les agissements clandestins de son amant. Wiesler fait en sorte que Dreymann apprenne cette liaison mais celui-ci pardonne à Christa Maria et cette preuve d’amour séduit définitivement Wiesler. Grâce au double des clés, Wiesler, prend chez Dreymann, la machine à écrire compromettante...
 
in DP
 

haut
 




Le livre Bye Bye Bahia