3 Billboards, les panneaux de la vengeance fut le grand vainqueur des Golden Globes. Polar décalé, Western à l'humour noir, ce film tout aussi noir déroutera certains sur la fin: mais c'est justement ce qui le rend singulier et plus fascinant qu'il ne le prétend.



24h Limit
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance
Alice Comedies, volume 2
Ami-Ami
Brillantissime
Enquête au Paradis
Femme et mari
In the fade
L'enfant de Goa
La juste route
La surface de réparation
Last flag flying
Le rire de ma mère
The Last Family
Trois silences
Winter War



Paddington 2
Makala
Un homme intègre
Seule la terre
A Ghost Story
Drôles de petites bêtes
Girls Trip
Le crime de l'Orient-Express
Seule sur la plage la nuit



Coco
La Villa
Le bonhomme de neige
Plonger
Prendre le large
Bienvenue à Suburbicon
Les Gardiennes
Tueurs
L'échange des princesses
L'échappée belle
La cordillera
La Promesse de l'aube
Les heures sombres
Maria by Callas
Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi
Tharlo, le berger tibétain
The Florida Project
Wonder
Tout l'argent du monde
Downsizing
Si tu voyais son coeur
Vers la lumière






 (c) Ecran Noir 96 - 18


  

Production : Focus features, Groundswall productions, Jinks / Cohen, Axon films
Distribution : SND
Réalisation : Gus Van Sant
Scénario : Dustin Lance Black
Montage : Elliot Graham
Photo : Harris Savides
Décors : Bill Groom
Musique : Danny Elfman
Directeur artistique : Charley Beal
Durée : 128 mn
 

Sean Penn : Harvey Milk
Emile Hirsch : Cleve Jones
Josh Brolin : Dan White
James Franco : Scott Smith
Diego Luna : Jack Lira
Victor Garber : le Maire George Moscone
 

Qui est Harvey Milk?
Rencontre avec Sean Penn
site internet américain du film
 

 
Harvey Milk (Milk)



USA / 2008

04.03.2008
 

New Yorkais d'origine, Harvey Milk s'installe à San Francisco et devient un activiste en faveur des droits des homosexuels et un politicien local. A sa troisième tentative en 1977, il devient le premier homme ouvertement gay à être élu dans un conseil municipal aux Etats-Unis. Ce qui ne va pas forcément plaire à tout le monde...


 
vincy

 

haut