Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Pathé, BBC Films, BFI, Barry Cow productions, Magnolia Mae Films
Distribution : Pathé distribution
Réalisation : Stephen Frears
Scénario : Steve Coogan, Jeff Pope, d'après le livre de Martin Sixmith
Montage : Valerio Bonelli
Photo : Robbie Ryan
Décors : Alan McDonald
Musique : Alexandre Desplat
Costumes : Consolata Boyle
Durée : 98 mn
 

Judi Dench : Philomena
Steve Coogan : Martin Sixsmith
Sophie Kennedy Clark : Philomena jeune
Anna Maxwell Martin : Jane
Peter Hermann : Pete Olsson
Michelle Fairley : Sally Mitchell
Barbara Jefford : Soeur Hildegarde
Ruth McCabe : Mère Barbara
Mare Winningham : Mary
 

site internet du film
site internet français
site internet du livre
 

 
Philomena



Royaume Uni / 2013

08.01.2014
 

Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver. En vain.
Cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith, journaliste désabusé ayant flirté avec les plus hauts niveaux du pouvoir avant qu'un scandale ne l'évince de l'entourage gouvernemental. Elle lui raconte son histoire. Il rêve d'un livre sur l'histoire russe, mais se laisse convaincre d'un article sur cette "tragédie" humaine. Au fil de l'enquête, de plus en plus passionné, il retrouve son fils Anthony. Il persuade Philomena de l’accompagner aux Etats-Unis sans savoir ce qu'il est devenu...


bande annonce par Filmtrailer.com
 
EN

 

haut