J'veux du soleil pointe ses caméras sur les rond-points, pour écouter les "gilets jaunes" ou plutôt la classe moyenne occidentale de plus en plus précarisée. Un instantané d'une époque pour lutter contre la misère.



90's
Aujourd'hui, rien
Avengers: Endgame
Debout
Disperata
Empathie
Je vois rouge
L'Adieu à la nuit
L'esprit Le Corbusier
La miséricorde de la jungle
Mais vous êtes fous
Monrovia, Indiana
Ne coupez pas!
Un tramway à Jérusalem
Victor & Célia



Green Book: sur les routes du sud
M
Us
Boy Erased
C'est ça l'amour
Sergio et Sergeï
Synonymes
J'veux du soleil



Grâce à Dieu
Le Chant du loup
Les éternels
Captain Marvel
Exfiltrés
Le garçon qui dompta le vent
Le mystère Henri Pick
Triple frontière
McQueen
Rosie Davis
Ma vie avec John F. Donovan
Convoi exceptionnel
Aïlo : une odyssée en Laponie
Entre les roseaux
Sunset
Companeros
Dumbo
Los silencios
La Lutte des classes
Shazam!
Tel Aviv on Fire
Terra Willy, planète inconnue
Tito et les oiseaux
Blanche comme Neige
Le vent de la liberté
Les oiseaux de passage
Ray & Liz
The Highwaymen
Alpha - The Right to Kill
After : Chapitre 1
El Reino
Raoul Taburin
Liz et l'oiseau bleu
The Highwaymen






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Cross Creek Pictures, Demarest Media, Icon Productions, Pandemonium Films, Permut Presentations, Vendian Entertainment
Distribution : Metropolitan Filmexport
Réalisation : Mel Gibson
Scénario : Andrew Knight, Robert Schenkkan, Randall Wallace
Montage : John Gilbert
Photo : Simon Duggan
Décors : Barry Robison
Musique : John Debney, Rupert Gregson-Williams
Durée : 131 mn
 

Andrew Garfield : Desmond T. Doss
Sam Worthington : Capitaine J. Glover
Luke Bracey : Smitty
Hugo Weaving : Tom Doss
Teresa Palmer : Dorothy Schutte
Vince Vaughn : sergent Howell
Rachel Griffiths : Bertha Doss
 

site internet du film
page facebook du film
 

 
Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge)



USA / 2015

09.11.2016
 

Desmond Doss est le premier objecteur de conscience à s'être vu décerné la Medal of Honor pour son courage durant la bataille d'Okinawa. Engagé volontaire pendant la Seconde Guerre mondiale, il refuse de tuer ou de porter une arme au combat en raison de ses croyances personnelles ; par conséquent, il est affecté au poste d'auxiliaire sanitaire.


 
EN

 

haut