Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Brooklyn Affairs
Ceux qui nous restent
Ils aimaient la vie (Kanal)
It must be heaven
Jumanji: Next level
La Famille Addams
Le meilleur reste à venir
Le Voyage du Prince
Les reines de la nuit
Ode Bertrand
Premiers pas dans la forêt
Seules les bêtes
Souviens-toi de ton futur
The Irishman
Un été à Changsha



Joker
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault
J'accuse
L'incinérateur de cadavres
Les enfants d'Isadora
Les misérables
The Irishman
À couteaux tirés



La fameuse invasion des ours en Sicile
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room
Le Mans 66
Little Joe
La reine des neiges 2
Le Roi
Gloria Mundi
Chanson douce
L'orphelinat
Last Christmas
Proxima






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Touchstone, Paramount, Robert Redford
Réalisation : Steve Zaillian
Scénario : Steve Zaillian, d'après le livre de Jonathan Harr
Montage : Wayne Wahrman
Photo : Conrad L.Hall
Musique : Danny Elfman
Durée : 112 mn
 

John Travolta : Jan Schlichtmann
Robert Duvall : Jerome Facher
Tony Shalhoub : Kevin Conway
William H.Macy : James Gordon
Kathleen Quinlan : Anne Anderson
John Lithgow : Judge Walter J. Skinner
James Gandolfini : Al Love
Steven Fry : Pinder
Sydney Pollack : Al Eustis
Kathy Bates : la juge des banqueroutes
 

 
 
A Civil Action


USA / 1998

28.04.99
 

On apprend que sur 780 000 causes plaidées aux USA, 12 000 aboutissent à des verdicts, toutes les autres se règlent à l'amiable.




Et aussi que seuls 5 causes sur 50 gagnent en appel.

Une histoire vraie, qui avait fait beaucoup parlé d'elle. Sans révéler le dénouement du procès, il faut savoir que les plaignants accusaient des entreprises d'avoir polluer l'eau avec des produits et déchets toxyques, déversés dans la rivière du coin. Des enfants morts de leucémie. (Pas en France à La Hague qu'on verrait ça...).
Le livre de 500 pages de J. Harr avait été acquis par Redford et Rachel Pfeffer (A few good men) pour 1.2 millions de $, avant même qu'il ne soit publié en 95.
Le tournage fut difficle: les fantômes des enfants qui planaient, un froid glacial, un réalisateur ferme et peu communicatif, une histoire complexe, des familles sceptiques...sans compter le perfectionnsime de Zaillan conduisant à refaire parfois 17 fois la même prise.
A Civil Action est sorti en circuit limité (NY, LA) pour les Oscars, mais sa sortie américaine, début janvier, lui permet d'être le premier film attendu depuis les sorties des fêtes. Pour Travolta, il s'agirait aussi de renouer avec le succès, puisqu'il vient d'aligner 2 flops consécutifs. On peut aussi le voir actuellement en caméo dans The Thin Red Line.
Après Cruise, Sarandon, Hanks, Pacino, Newman, Damon, il endosse l'habit d'avocat. Le pays va-t-il apprécier, dans un pays où la moitié des méchantes blagues concernent cette profession? Le cynisme du script peut y aider... ainsi que des apparitions de stars fulgurantes mais intéressantes.
 
vincy
 
 
 
 

haut