Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Blue Velvet
Femmes d'Argentine
Kongo
La bonne épouse
Le coeur du conflit
Les visages de la victoire
Radioactive
Trois étés
Un fils
Une sirène à Paris
Visions chamaniques
Vivarium
Yiddish



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


  

Production : Revolution Studios
Distribution : Columbia TriStar
Réalisation : Ron Shelton
Scénario : Ron Shelton, Robert Souza
Montage : Paul Seydor
Photo : Barry Peterson
Décors : Jan Pascale
Son : Howard Nieman
Musique : Alex Wuman
Costumes : Bernie Pollack
Durée : 119 mn
 

Harrison Ford : Joe Gavilan
Josh Hartnett : K.C. Calden
Lena Olin : Ruby
Bruce Greenwood : Lt. Bennie Macko
Isaiah Washington : Antoine Sartain
 

site officiel
 
 
Hollywood Homicide


USA / 2003

01.10.03
 

Nouveau départ :




Après une carrière bien remplie au sein de la police de Los Angeles, Robert Souza trouve l’opportunité de faire partager son expérience accumulée en travaillant comme consultant pour le cinéma. Cette seconde vocation devient possible grâce à Ron Shelton avec qui il collabore une première fois sur le récent Dark Blue avant de co-signer le scénario de Hollywood Homicide. Les deux hommes ont d’autres projets en commun…

Cumul :
Il faut noter que Ron Shelton se montre particulièrement productif dans la veine tandem qui fait la loi, puisqu’il signe le scénario de la séquelle Bad Boys 2 réalisée par Michael Bay.

Milieu naturel :
L’histoire se déroulant au sein de la Mecque du cinéma, le tournage s’installa dans un environnement aussi fameux que peuplé ce qui ne facilita pas le travail de l’équipe. Les artères suivantes furent mises à contribution ainsi que leur circulation bloquée: Rodeo Drive, Sunset Boulevard et l’inévitable Hollywood Boulevard.

Sur la piste aux étoiles :
Pas très heureux après l’échec cuisant de K-19 The widowmaker, Harrison Ford ne raflera pas la mise avec cette nouvelle déconvenue (30 M de dollars de recettes sur le sol américain). Qu’importe, l’idole de ses trente dernières années se voit honoré d’une étoile sur Hollywood Boulevard, entrant définitivement dans la légende. Il renouera avec un rôle qui ne l’a jamais pris à défaut, celui du célèbre aventurier Indiana Jones, toujours sous la houlette de Spielberg et Lucas. Le scénario de Frank Darabont serait à présent achevé, le film est programmé pour 2005…

Pianissimo :
On l’attendait plus actif, Josh Hatnett s’économise. 2003 ne sera pas une année faste pour lui et il faudra attendre 2004 pour profiter de sa charmeuse présence. Il sera alors à l’affiche de Wicker qui n’est autre que le remake du formidable L’Appartement du non moins extraordinaire mais bien rare Gilles Mimouni. Il reprendra ainsi le rôle tenu par Vincent Cassel avant de s’illustrer dans The rum diary, première réalisation de l’acteur Benicio del Toro, aux côtés de Johnny Depp.

Cameos :
Comment tourner un film dans l’univers hollywoodien sans en peupler les rues de stars diverses ? On remarquera dans Hollywood Homicide une cérémonie de pose d’étoile sur Hollywood Boulevard plus vraie que nature (Johnny Grant est de la partie) malencontreusement interrompue et destinée au véritable Robert Wagner (amicalement réinvité par Ron Shelton après Play it to the Bone). On distinguera la présence de Eric Idle ("Monty Python"), de Frank Sinatra Jr,… La couleur musicale du film imposera la chanteuse Gladys Knight en mère patronnesse de rapper délinquant, Smokey Robinson (vieille gloire de la Motown) et pour la jeune génération Kurupt, déjà présent au générique de Dark Blue et rapper intimidant du sombrement fameux label de la côte ouest Death Row Records.  
 
petsss
 
 
 
 

haut