Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
Eté 85
Irréversible - version intégrale
La daronne
Lucky Strike
Petit pays
Rocks
Tenet
The Climb
Un pays qui se tient sage
Yakari, le film



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


Pathé  

Production : Ciné B, Pathé Image, Sédif productions, Le Studio Canal +, France 2 cinéma
Distribution : Pathé
Réalisation : Jacques Audiard
Scénario : Jacques Audiard, Tonino Benacquista
Montage : Juliette Welfling
Photo : Mathieu Vadepied
Décors : Michel Barthélémy, Piot
Son : Marc-Antoine Beldent
Musique : Alexandre Desplat
Durée : 115 mn
 

Vincent Cassel : Paul
Emmanuelle Devos : Carla
Olivier Gourmet : Marchand
Olivier Perrier : Masson
Olivia Bonamy : Annie
Bernard Alane : Morel
Céline Samie : Josie
Loïc Le Page : Quentin
 

 
 
Sur mes lèvres


France / 2001

17.10.01
 

Jacques Audiard n'est pas du genre pressé. Il faut patienter en moyenne cinq ans pour qu'il nous livre une nouvelle réalisation, alternant les menus ouvrages pour se laisser le temps de réfléchir.




Le scénario de Sur mes lèvres fut écrit à deux mains par le réalisateur et Tonino Benacquista. Ce dernier n'en est pas à sa première collaboration avec le cinéma puisque son roman est à l'origine des Morsures de l'aube d'Antoine de Caunes.
Vincent Cassel fait preuve d'un bel appétit, en nous gratifiant cette année 2001 de cinq apparitions dans des projets cinématographiques, alternant seçonds rôles avec têtes d'affiche et même un doublage de Robin des bois, en anglais s'il vous plait, pour Shrek. Pas même essoufflé, il penserait déjà à enfiler le costume de Bob Morane pour son pote Christophe Gans.
Plutôt habituée du cinéma d'auteur de Desplechin, Emmanuelle Devos n'a croisé que peu de projets suceptibles de lui apporter la reconnaissance du grand public, si ce n'est la comédie Le déménagement. Elle sera prochainement la maîtresse de Daniel Auteuil dans le très attendu nouveau film de Nicole Garcia, L'adversaire.

NB ; Emmanuelle Devos recevra le César de la meilleure actrice pour ce rôle. Le film fut aussi récompensé pour le son et le scénario (parmi 9 nominations au total).
 
petsss, vincy
 
 
 
 

haut