Laissez bronzer les cadavres est à la frontière du western, du polar et du giallo italien, avec geysers de sang, imagerie érotique, attente lourde et séquences solaires et moites. Et rien que pour ça, il faut aller le voir!



Bricks
Corbier, des traces dans la mémoire des masses
Knock
L'assemblée
La belle et la meute
Laissez bronzer les cadavres
Le monde secret des émojis
Le vent dans les roseaux
Les nouvelles aventures de Cendrillon
My Little Pony: le film
The Meyerowitz Stories
The Square
Tous les rêves du monde
Zombillénium



Le Caire Confidentiel
Baby Driver
120 battements par minute
Petit paysan
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc
Une famille Syrienne
Good Time
Le redoutable
Home
A Ciambra
Des rêves sans étoiles
Le Sens de la fête
Quel cirque !



Barbara
Otez-moi d'un doute
Barry Seal: American Traffic
Les grands esprits
Mary
Mother!
Nos années folles
American Assassin
Faute d'amour
Kiss & Cry
Mon garçon
Le château de verre
Le Petit Spirou
Le jeune Karl Marx
Money
Kingsman: Le cercle d'or
Une suite qui dérange : le temps de l'action
Un beau soleil intérieur
Blade runner 2049
Capitaine Superslip
Confident royal
Dans la forêt enchantée de OukyBouky
Happy End
Téhéran tabou
Detroit
Kingsman: Le cercle d'or
L'atelier
L'école buissonnière
La passion Van Gogh
Numéro Une






 (c) Ecran Noir 96 - 17


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 325

 
Les saveurs du Palais


France / 2012

12.09.2012
 



DELICATESSEN





Voir Catherine Frot incarnée l'ancienne cuisinière de feu le président Mitterand, c'est un petit peu la retrouver dans le genre de rôle qui lui ont donné les faveurs du public : une jeune femme bien élevée mais au caractère bien trempé. Savoureux. On ne dira jamais combien cette actrice populaire peut sauver un film et même le transcender par sa seule fantaisie. Elle joue à merveille et finement la petite campagnarde qui se bat pour se faire respecter par les citadins de Paris. Adapté d'une histoire vraie, le film nous fait vivre le quotidien stressant et même rabaissant de cette cuisinière, qui étant proche du président s'est attirée les foudres de ses collègues.

Entre rires et larmes, l'actrice nous montre une nouvelle fois son talent en interprétant un rôle humain et touchant. L'humour, très présent, se reflète à travers l'entente entre les acteurs qui semble aussi forte que sincère à l'écran.

Entre la nouvelle vie de la célèbre cuisinière et ses flashbacks qui la hante, le film aurait pu être un méli-mélo prise de tête mais cette comédie, à déguster sans modération, est ficelée de sorte à plonger le spectateurs au cœur de la vie et de la détresse du personnage principal, passé de la lumière à l'ombre sans crier gare. . Entr mêlé par des scènes de préparation culinaire Les saveurs du palais vous mettra l'eau à la bouche. sans prétention ni autre ambition que de faire plaisir aux spectateurs ; par ailleurs, un conseil : mieux vaut y aller le ventre plein au risque de vouloir dévorer les sièges du cinéma.
 
cynthia

 
 
 
 

haut