Umrika, n'a rien de bollywoodien. Ce film indien est un mélo classique qui a valu à Prashant Nair le prix du public au dernier Festival de Sundance. Un "Feel-good-movie" qui explore les tourments d'un jeune homme partagé entre ses devoirs, son honneur, et sa liberté.



Le Petit Prince
Les chaises musicales
Les dossiers secrets du Vatican
Les mille et une nuits - le désolé
Papa Lumière
Port-au-Prince, dimanche 4 janvier
Renaissances
Summer
Umrika



Taxi Téhéran
Trois souvenirs de ma jeunesse
Ex Machina
Un Français
L'éveil d'Edoardo
Vice-Versa
Mustang
Les mille et une nuits - L'inquiet
Dior et moi
Microbe et Gasoil
Que viva Eisenstein !
Love



Avengers: L'ère d'Ultron
A la poursuite de demain
La loi du marché
La Tête haute
Mad Max: Fury Road
Jurassic World
La belle promise
La Bataille de la Montagne du Tigre
Spy
Valley of love
Entourage
Gunman
Masaan (Le bûcher)
Une mère
Une seconde mère
Love & Mercy
Terminator Genisys
Victoria
Tale of Tales, le conte des Contes
Daddy Cool
Difret
Hill of Freedom
Les Minions
Ant-Man
La femme au tableau
La Isla Minima
Le combat ordinaire
Les Nuits blanches du facteur
Les révoltés
Je suis mort mais j'ai des amis
Des apaches
Lena
Les bêtises
Pitch Perfect 2
While we're young






 (c) Ecran Noir 96 - 15


  



Donnez votre avis...


Nombre de votes : 314

 
Les saveurs du Palais


France / 2012

12.09.2012
 



DELICATESSEN





Voir Catherine Frot incarnée l'ancienne cuisinière de feu le président Mitterand, c'est un petit peu la retrouver dans le genre de rôle qui lui ont donné les faveurs du public : une jeune femme bien élevée mais au caractère bien trempé. Savoureux. On ne dira jamais combien cette actrice populaire peut sauver un film et même le transcender par sa seule fantaisie. Elle joue à merveille et finement la petite campagnarde qui se bat pour se faire respecter par les citadins de Paris. Adapté d'une histoire vraie, le film nous fait vivre le quotidien stressant et même rabaissant de cette cuisinière, qui étant proche du président s'est attirée les foudres de ses collègues.

Entre rires et larmes, l'actrice nous montre une nouvelle fois son talent en interprétant un rôle humain et touchant. L'humour, très présent, se reflète à travers l'entente entre les acteurs qui semble aussi forte que sincère à l'écran.

Entre la nouvelle vie de la célèbre cuisinière et ses flashbacks qui la hante, le film aurait pu être un méli-mélo prise de tête mais cette comédie, à déguster sans modération, est ficelée de sorte à plonger le spectateurs au cœur de la vie et de la détresse du personnage principal, passé de la lumière à l'ombre sans crier gare. . Entr mêlé par des scènes de préparation culinaire Les saveurs du palais vous mettra l'eau à la bouche. sans prétention ni autre ambition que de faire plaisir aux spectateurs ; par ailleurs, un conseil : mieux vaut y aller le ventre plein au risque de vouloir dévorer les sièges du cinéma.
 
cynthia

 
 
 
 

haut