David Lynch, Lion d'or et Palme d'or, n'a pas tourné de long métrage depuis 2006. Une longue absence. Heureusement il nous a offert une suite à Twin peaks pour la télé. Et on peut voir ses photos fétéchistes dans l'exposition de Louboutin au Palais de la Porte dorée. Il vient aussi de terminer un court métrage. Et surtout, Blue Velvet est ressorti sur les écrans cette semaine.



Aure Atika
Edouard Baer
Juliette Binoche
Romane Bohringer
Sami Bouajila
Isabelle Carré
Alain Chabat
Anaïs Demoustier
Emmanuelle Devos
Clint Eastwood
Jesse Eisenberg
Colin Farrell
Harrison Ford
Olivier Gourmet
Hugh Grant
Tchéky Karyo
Vincent Lacoste
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Yolande Moreau
Margot Robbie
Mark Ruffalo
Adam Sandler
Omar Sy
Omar Sy
Renee Zellweger
Roschdy Zem



Brigitte Bardot
François Truffaut
Gérard Lanvin
Kirsten Dunst
Sophie Marceau
Keanu Reeves
Ryan Gosling
Johnny Depp
Penelope Cruz
Juliette Binoche




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 1098Cote : 50 %


 
LE GRAND JEU





Les anglais ne sont pas des acteurs... Ce sont de véritables caméléons ! On connaissait déjà les prouesses de Ewan McGregor entre Trainspotting et Velvet Goldmine, celles de Stuart Townsend qui joue la comédie dans Shooting Fish et les fanatiques religieux dans Ressurection Man, Robert Carlyle se distingue aussi par ces mêmes talents. Comme tout acteur qui a les honneurs de la Reine, il a débuté sur les planches... Il monte même sa propre compagnie de théâtre : Raindog Theater Company (du nom d'une chanson de Tom Jones). Son premier " grand rôle ", il le trouve grâce à le très sociologique Ken Loach dans Riff Raff. Un réalisateur, qui habituellement ne retravaille jamais avec les mêmes comédiens, dérogera à la règle avec Carlyle (3 films ensemble). Prétexte : il avait son permis poids lourd, indispensable au rôle dans Carla's song (un chauffeur de bus anglais qui se retrouve à suivre une femme dans son pays natal en Amérique Centrale). Avec Trainspotting la transformation est flagrante. En véritable psychopathe violent mais pas junkie, il vole presque la vedette aux deux jeunes espoirs, Mc Gregor et Lee Miller.
L'anglais aime les rôles profonds et sociaux; c'est alors qu'il croise le chemin de la réalisatrice Antonia Bird, en 1993. Une complicité qui n'est pas sur le point de se terminer, ils viennent de monter ensemble une boîte de production, "4Way Pictures" ... Leur première collaboration remonte en 92 avec Safe dans lequel il interprète un sans domicile. Dans Priest, leur deuxième film, Carlyle interprète un jeune homosexuel qui développe une "amitié" avec un prêtre, rôles très controversés mais impeccablement interprétés. Il revient aux côtés d'Antonia Bird dans Face présenté et primé au festival de Cognac, un polar qui ne tiendra pas l'affiche plus de trois semaines! Cet échec n'empêchera pas à Carlyle de proposer Ravenous à Antonia, après la défection du réalisateur initial. Il y incarne un cannibale au temps de la ruée vers l'or. Le film est médiocre mais le succès sauve la face de l'échec de Face. Carlyle joue les caméléons avec joie.
C'est ainsi qu'il ne refuse aucun cinéaste réputé, aucun genre : il travaille avec Michael Winterbottom sur Go Now, un film qui pose un regard sensible sur la maladie. C'est pourtant un inconnu qui va lui ouvrir les portes de la gloire, et lui faire recevoir les honneurs, qui plus est avec une comédie, où il incarne un père divorcé voulant épaté son fils. Dans la misère la plus totale, il nous fera le grand jeu, sur fond disco, jusqu'au string rouge devenu strip tease. C'est la lutte finaaaale! The Full monty est un énorme succès mondial. Il devient populaire. Un grand numéro où il joue de toute sa palette, du rire aux larmes.
Il continuera à parier sur la variété : le tandem de choc Lee-Miller / Carlyle pour Guns 1748. Des Robin des Bois (mais qui gardent tout pour eux) dans l'Angleterre du 18ème avec des airs décadents et orgiaques à la Mylène Farmer. Le 19ème James Bond le consacre vilain insensible à la douleur et amoureux de Sophie Marceau.. Carlyle, rasé et timbré, face à James Bond. Un morceaux de choix pour ce comédien prêt à relever tous les défis.
De Dublin avec le dramatique Angela's Ashes à Bangkok et le mitigéThe Beach, Carlyle continue de vouloir désirer son métier... Il nous promet de la coémdie sauce anglaise, de l'action vitaminée à l'américaine... Bref un profil relativement unique, pour ne pas dire singulier, loin des "Shakespeareries" et autres itinéraires tout tracés. Plein de surprises. Après une pause TBV (où il a incarné Hitler) et quelques années creuses, il a enchainé 8 tournages depuis le début 2004.

alix, vincy


 
 
haut