Avec Dark Waters, Todd Haynes s'invite dans le film engagé (côté écolo), le thriller légaliste et l'enquête d'un David contre Goliath. Le film est glaçant et dévoile une fois de plus les méfaits d'une industrialisation sans régulation et sans normes.



Ailleurs
Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
Effacer l'historique
Ema
Enorme
La daronne
Lux Æterna
Peninsula
Petit pays
Rocks
Tenet
Un pays qui se tient sage



J'ai perdu mon corps
Les misérables
The Irishman
Marriage Story
Les filles du Docteur March
L'extraordinaire voyage de Marona
1917
Jojo Rabbit
L'odyssée de Choum
La dernière vie de Simon
Notre-Dame du Nil
Uncut Gems
Un divan à Tunis
Le cas Richard Jewell
Dark Waters
La communion



Les deux papes
Les siffleurs
Les enfants du temps
Je ne rêve que de vous
La Llorana
Scandale
Bad Boys For Life
Cuban Network
La Voie de la justice
Les traducteurs
Revenir
Un jour si blanc
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
La fille au bracelet
Jinpa, un conte tibétain
L'appel de la forêt
Lettre à Franco
Wet Season
Judy
Lara Jenkins
En avant
De Gaulle






 (c) Ecran Noir 96 - 20


Mars  

Production : Les productions du Trésor, StudioCanal, TF1 Films, M6 films
Distribution : Mars distribution
Réalisation : Tristan Aurouet, Gilles Lellouche
Scénario : Tristan Aurouet, Gilles Lellouche, Alain Attal, Philippe Lefebvre
Montage : Samuel Danesi, Vincent montrobert
Photo : Tetsuo Nagata
Décors : Philippe Chiffre
Son : Marc-Antoine Beldent, Guillaume Bouchateau, Aymeric Devoldere, Jean-Paul Hurier
Musique : Sébastien Tellier
Effets spéciaux : Autre chose
Durée : 105 mn
 

#96 : Gustave Klopp
Zabou Breitman : Paméla
Benoit Poelvoorde : Lenny Barr
Guillaume Gallienne : Samuel Pupkin
François Berléand : Guy Bennet
Jean-Pierre Cassel : le père de Gus
Léa Drucker : la jumelle
Gilles Lellouche : le jumeau
Diane Kruger : la fille du night club
Mélanie Doutey : la fille motié des choses
 

 
 
Narco


USA / 2004

01.12.04
 

Personne ne connaît les réalisateurs de Narco - comme narcoleptique, personne atteint de troubles du sommeil? Allons, allons. Si vous avez la tévé, vous avez déjà vu des pubs de Mc Do, France Tel, Cegetel (il n'y a pas de clauses d'exclusivité dans ce métier), des clips de MC Solaar, Dany Brillant, du Sidaction et de Pascal Obispo (avant qu'il ne se prenne pour Polnareff version Vin Diesel) et peut-être même quelques courts métrages. Depuis 1996, Tristan et Gilles, Aurquet et Lellouche, manient l'image, la musique, et lisent des BD. Premier long donc. Ils ont rencontré des narcoleptiques, ont bien pensé à leur film (comédie sur la frustration, voix off délibérée), ont adoré travailler sur les effets spéciaux, et tout le monde était sympa sur le plateau.




Face à la caméra, le casting en impose. Guillaume Canet, cinéaste de Mon Idole, a tourné dans quelques bons films (Je règle mon pas, La plage, La fidélité, Jeux d'enfants) et quelques daubes (Vidocq, Le frère du guerrier, En plein coeur). Zabou Breitman, cinéaste de Se souvenir des belles choses, a pu passer des univers de Kurys à Jolivet, de Bacri-Jaoui à Deville, de Serreau à Zidi. Benoît Poelvoorde, qui n'a rien réalisé, sort d'une année grand huit : un énorme hit (Podium) et un énorme flop (Atomik Circus). Guillaume Gallienne, de la Comédie Française, nous avait plu dans Jet Set et joue toujours des personnages pas très bien dans leur peau. On retrouve la vedette de Mon Idole et de 7 films à l'affiche cette année : Berléand, superstar. Il sera en décembre le mari d'Huppert (Les soeurs fâchées), en janvier le père de Fougerolles (Le plus beau jour de ma vie), après avoir été divorcé de Frot, amant de Baye, patron de Jugnot. Et puis si vous voulez savoir à quoi ressemble l'un des réalisateurs : il suffit de voir la tronche du patineur, le frère de Léa Drucker, fille de. Il y a aussi un père de, Jean-Pierre Cassel. Bref, si vous ajoutez le marketing, matraqué, vous savez que cette sortie est le film auquel vous ne devez pas échapper.
Et si vous vous endormez pendant, dîtes-vous que c'est le sujet du scénario et que c'est diablement bien foutu ces films interactifs!
 
vincy
 
 
 
 

haut