Fury est un film de genre, un film de guerre. Brad Pitt en chef d'équipe mène son tank vers Berlin. C'est violent et âpre. C'est même sale. Et au final, pas forcément glorieux.



Bande de filles
Chante ton bac d'abord
Fury
Heart of Lion
La belle époque
La légende de Manolo
Le grimoire d'Arkandias
Le juge
Le moment et la manière
Lili Rose
Magic in the Moonlight
Of Men and War
On a marché sur Bangkok
Patria Obscura
The Go-Go Boys



Under the skin
Boyhood
Maestro
The Raid 2: Berandal
Les combattants
L'enlèvement de Michel Houellebecq
3 coeurs
Refroidis
Still the Water
Mommy
Le garçon et le monde
Gone girl



Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?
Lucy
Winter Sleep
Les Gardiens de la Galaxie
Party Girl
Hippocrate
Near Death Experience
Les recettes du bonheur
Gemma Bovery
Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper
Pride
Sin City: j'ai tué pour elle
Un homme très recherché
Avant d'aller dormir
Elle l’adore
Get on Up
I Origins
Leviathan
Saint Laurent
Bodybuilder
Equalizer
Tu veux ou tu veux pas
The Tribe
Casse
Lou! Journal infime
Le Labyrinthe
Samba
Les Boxtrolls
Lilting ou la délicatesse
White Bird






 (c) Ecran Noir 96 - 14


  

Production : Columbia Pictures, Alameda Films, Blu Films
Distribution : Columbia TriStar
Réalisation : Carlos Carrera
Scénario : Vicente Lenero, d'après le livre d'Eça de Queiroz
Montage : Oscar Figueroa
Photo : Guillermo Granillo
Musique : Rosino Serrano
Durée : 119 mn
 

Gael Garcia Bernal : Amaro
Sancho Gracia : Père Benito
Ana Claudia Talancon : Amélia
Angélica Aragon : Sanjuanera
 

 
 
El crimen del Padre Amaro (Le crime du Père Amaro)


/ 2002

30.04.03
 

Film phénomène en son pays, il a emporté 9 Ariel (l'équivalent local des César) parmi 13 nominations. Sans oublier la prestigieuse nomination à l'Oscar du meilleur film étranger. Ce Crime a causé un scandale au Mexique, pays profondément catholique. La France est blasée. La sortie sera sans doute plus discrète.




A l'origine, il y a un roman du diplomate portugais, José Maria Eça de Queiroz, publié en 1875. "Le crime du padre Amaro est l'histoire d'une âme bonne, d'un jeune homme aux intentions pures, d'un homme de foi, qui se trouve peu à peu corrompu et en vient à trahir son idéal". Le scénariste, l'écrivain Vicente Lenero, a transposé l'action dans la province d'Aldama, dans le Mexique contemporain. Epaulé par les producteurs Alfredo Ripstein et Daniel Birman Ripstein, le réalisateur Carlos Carrera savait qu'il maniait une bombe dans un pays où Dieu est intouchable.
Le cinéaste a reçu de nombreux prix auparavant : Palme d'or du court métrage en 94 (avec un court animé), Prix du meilleur premier film à Montréal en 91, Montgolfiere d'or à nantes en 95, ... Sans compter ses sélections à Venise, Locarno, San Sebastian...
Il a engagé l'acteur le plus "tendance" du moment : Gael Garcia Bernal. Il sera Che Guevara pour Walter Salles, la star du prochain Almodovar. Il fut la révélation d'Amours chiennes, l'acteur principal du hit Y tu mama tambien, et un second-rôle recherché pour des productions hollywoodiennes. Ne serait-ce que pour lui, il faut aller voir Amaro. Et pour la superbe écriture de Queiroz, il faut lire le roman.
 
vincy
 
 
 
 

haut