Ne croyez pas que je hurle est le joyau tant attendu de l'année. Film expérimental et sentimental, audace narrative et visuelle, cette expérience signée Frank Beauvais est aussi délicate que mélancolique, curieuse que hypnotique.



Betty Marcusfeld
Cervin, la montagne du monde
Chambre 212
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
Joker
La fameuse invasion des ours en Sicile
La grande cavale
Nos défaites
On va tout péter
Papicha
Pour Sama
Quelle folie
Soeurs d'armes
Tout est possible



Parasite
Le Roi Lion
Une Fille facile
Viendra le feu
Deux moi
Un jour de pluie à New York
Bacurau
Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie



L'œuvre sans auteur
Comme des bêtes 2
Fast and Furious: Hobbs and Shaw
Le Gangster, le Flic et l’Assassin
Once Upon a Time... in Hollywood
Perdrix
Playmobil, le film
Une grande fille
Roubaix, une lumière
Thalasso
Les Baronnes
Late Night
Hauts perchés
Frankie
La vie scolaire
Fête de famille
Les hirondelles de Kaboul
Liberté
Jeanne
Music of My Life
The Bra
Tu mérites un amour
De sable et de feu
Ad Astra
Trois jours et une vie
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Walden Media, New Line cinema
Distribution : Metropolitan Filmexport
Réalisation : Eric Brevig
Scénario : Michael Weiss, Jennifer Flackett, Mark Levin, d'après l'oeuvre de Jules Verne
Montage : Steven Roseblum, Paul Martin Smith, Dirk Westervelt
Photo : Chuck Shuman
Décors : David Sandefur
Musique : Andrew Lockington
Durée : 92 mn
 

Brendan Fraser : Trevor Anderson
Josh Hutcherson : Sean Anderson
Anita Briem : Hannah Asgeirsson
Seth Meyers : Pr. Alan Kitzens
Jean Michel Paré : Max Anderson
 

site internet américain du film
site internet français du film
 
 
Voyage au centre de la terre 3D (Journey to the Center of the Earth)


USA / 2008

16.07.2008
 

EN 3 D.. mais pas partout. Sur les 400 copies distribuées en France, seules 40 salles diffuseront le film en relief. ISi 300 salles françaises seront équipées d'ici Noël, pour l'instant le parc ne compte qu'une centaine de projecteurs adaptés. Les Kinépolis et autres CGR projetteront ainsi ce Voyage dans sa dimension la plus spectaculaire.




- Gaumont Champs Elysées, MK2 Bibliothèque, Gaumont Dinsey et cinémas de Epinay, Mantes, Torcy, Evry, Villeneuve la Garenne
- Kinépolis Lille et cinémas de Metz, Mulhouse, Forbach, Longwy, Thionville, Besançon, Belfort et Voiron
- Cinémas de Nantes, Blois, Poitiers, Tours, Lorient, Niort et Rennes
- Cinémas de La Rochelle, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Montpellier, Cannes et Nîmes.

Polarisant Voyage au centre de la terre - 3D est, comme son nom l’indique, l'adaptation du chef-d'oeuvre de Jules Verne avec la technologie 3D … Exploité en salles dans sa version « normale», le film est projeté dans une version en relief polarisant (c’est-à-dire que le spectateur est affublé de lunettes grises dites « polarisantes » et non celles avec un verre vert et un autre rouge). Après les films de la Géode dont les très pédagogiques « Géant des profondeurs » et « Khéops 3D » , l’horrifique « Freddy », il est temps de passer aux films hollywoodiens classiques. Ceci n'est que l'apéritif.
Voyage au centre de la Terre - 3D est le premier film à utiliser le Fusion System, un système de caméra de technologie de pointe conçue par James Cameron et le directeur de la photographie Vince Pace. Le système, très léger comprend deux caméras vidéos 3-D à ultra haute résolution disposées côte à côte pour simuler l'oeil droit et l'oeil gauche du spectateur. « Ce n’est pas un hasard si le réalisateur, Eric Brevig , est au départ un superviseur des effets visuels oscarisé …

Antérieur. Une adaptation du livre de Jules Verne a déjà eu lieu en 1959. Réalisé par Henry Levin, il y a avait au générique James Mason et Pat Boone.
 
claire, vincy
 
 
 
 

haut