Et puis nous danserons était l'un de coups de cœur cannois. Enivrant, exaltant, brillant! La répression des homosexuels et l'élan romantique qui prend tous les risques, la danse comme lien sensuel et la musique euphorisante. A voir! A découvrir!



Countdown
Graines de ronds-points
J'accuse
J'aimerais qu'il reste quelque chose
Koko-di Koko-da
L'âme du vin
Le bel été
Le Mans 66
Le roi d'ici
Little Joe
Noura rêve
Océan
Pères et impairs
Prendre soin
Rendre la justice
Zibilla ou la vie zébrée



Ne croyez surtout pas que je hurle
Alice et le Maire
Les mondes imaginaires de Jean-François Laguionie
Chambre 212
Joker
Pour Sama
Shaun le mouton le film : la ferme contre-attaque
La cordillère des songes
Et puis nous danserons
J'ai perdu mon corps
La belle époque
Le monde animé de Grimault



Once Upon a Time... in Hollywood
La vie scolaire
Ad Astra
Portrait de la jeune fille en feu
Au nom de la terre
Downton Abbey
Port Authority
Atlantique
Gemini Man
Donne-moi des ailes
Jacob et les chiens qui parlent
La fameuse invasion des ours en Sicile
Nos défaites
Papicha
La bonne réputation
Maléfique 2: le pouvoir du mal
Martin Eden
Matthias & Maxime
Queens
Abominable
5 est le numéro parfait
Hors normes
Au bout du monde
Sorry We Missed You
Le Traître
Retour à Zombieland
Mon chien stupide
The Laundromat
Un monde plus grand
Une Colonie
Adults in the Room






 (c) Ecran Noir 96 - 19


  

Production : Gaumont, Copperheart Entertainment, Dark Castle, Senator Entertainment
Distribution : Gaumont Distribution
Réalisation : Vincenzo Natali
Scénario : Antoinette Terry Bryant, Doug Taylor, Vincenzo Natali
Montage : Michele Conroy
Photo : Tetsuo Nagata
Format : 35mm
Décors : Liesl Deslauriers
Musique : Cyrille Aufort
Effets spéciaux : Bob Munroe
Maquillage : Howard Berger
Directeur artistique : Joshu de Cartier
Durée : 117 mn
 

Adrien Brody : Clive
Sarah Polley : Elsa
David Hewlett : Barlow
Delphine Chaneac : Nerd
Brandon McGibbon : Gavin Nicoli
Simona Maicanescu : Joan Chorot
David Hewlett : William Barlow
 

site internet du film
 
 
Splice


USA / 2009

30.06.2010
 

festivals. Splice a fait le bonheur des festivals dans le monde depuis son avant première mondiale à Sitgès (Espagne) où il a remporté le prix des effets spéciaux. Sundance, Gérardmer, Glasgow, Seattle...





Finances. Cette production de 26 millions de $ va avoir besoin des spectateurs étrangers pour se rentabiliser : le film a difficilement atteint 15,6 millions de $ de recettes en troisième semaine.
 
EN
 
 
 
 

haut