David Lynch, Lion d'or et Palme d'or, n'a pas tourné de long métrage depuis 2006. Une longue absence. Heureusement il nous a offert une suite à Twin peaks pour la télé. Et on peut voir ses photos fétéchistes dans l'exposition de Louboutin au Palais de la Porte dorée. Il vient aussi de terminer un court métrage. Elephant Man ressort cette semaine en salles.sex shop



Aure Atika
Edouard Baer
Juliette Binoche
Romane Bohringer
Sami Bouajila
Isabelle Carré
Alain Chabat
Anaïs Demoustier
Emmanuelle Devos
Clint Eastwood
Jesse Eisenberg
Colin Farrell
Harrison Ford
Olivier Gourmet
Hugh Grant
Tchéky Karyo
Vincent Lacoste
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Yolande Moreau
Margot Robbie
Mark Ruffalo
Adam Sandler
Omar Sy
Omar Sy
Renee Zellweger
Roschdy Zem



Juliette Binoche
Meryl Streep
Uma Thurman
Russell Crowe
Cate Blanchett
Johnny Depp
George Clooney
Michel Serrault
Emmanuelle Béart
Harrison Ford





 (c) Ecran Noir 96 - 20

   







 Coeurs transis ou coeurs brisés, en
 un clic fixez sa cote.
 
Votes : 8Cote : 10 %

 
FOU D'IRENE





  Eternelle Véronique.
Le visage d’un ange. De beaux cheveux noirs. Un grand regard avec des yeux de biche. Une douceur fragile. D’une voix cristalline, elle chante sa joie de vivre et sa peur de mourir.
Pour tout les cinéphiles, le doux visage d’Irène Jacob sera éternellement celui de Véronique/Weronika, divinement éclairé par Krzysztof Kieslowski. Pour ce double rôle, elle obtient en 1991 le Prix d’Interprétation féminine à Cannes. Une nouvelle grande et belle actrice française était née. Mais marquée par ce rôle et celui de Trois Couleurs Rouge, toujours sous la caméra de Kieslowski, elle n’aura pas eu pour l’instant la carrière exceptionnelle que son talent méritait. Après une enfance passée sur les rivages du lac de Genève, elle est acceptée à 18 ans à L’Académie Dramatique, Rue Blanche. Elle enchaîne alors les pièces de théâtre et les courts métrages sans que personne ne décèle en elle sa grâce infinie et sa photogénie incroyable. Kryzsztof Kieslowki cherche une jeune actrice quasi-inconnue pour son nouveau film après le vertigineux Décalogue. Il regarde Au Revoir les Enfants de Louis Malle et remarque une jeune actrice qui a un tout petit rôle, celui de professeur de piano. Conte de fée pour une jeune actrice. Le maître polonais tombe immédiatement sous le charme et lui offre le rôle principal de son nouveau film : La Double Vie De Véronique.
La Double Vie de Véronique la révèle. Rouge l’impose, troublante en mannequin solitaire, liant amitié avec un ancien juge voyeur de Jean-Louis Trintignant.
C’est le début d’une carrière internationale. Polyglotte, maîtrisant quatre langues, le français et l’anglais, bien sûr mais aussi l’italien et l’allemand, elle enchaîne alors les films et les rôles nés de l’imagination des réalisateurs européens.
Religieuse résistant à la tentation dans Par De Là Les Nuages le dernier film de Michelangelo Antonioni, fugueuse pour Nadine Trintignant ou Desdémone dans Othello d’Oliver Parker.
Pourtant, par manque de chance, certains de ces films restent assez confidentiels et même parfois inédits en France. Bien sûr on peut évoquer l’absence de flair, mais dans ces films méconnus, elle a eu comme partenaires, Sam Neill, Willem Dafoe (Victory), Stephen Réa (All Men Are Mortal) et même Eddy Mitchell (Cuisine Américaine). Paradoxe, c’est avec son moins bon film, la suite essoufflée du Fugitif, U.S. Marshall qu’elle relance sa carrière. Le film, grosse production américaine, a gagné plus de 100 millions de dollars dans le monde et a imposé son beau minois aux Etats-Unis. Sans être devenue une star, cette expérience lui permet de multiplier les projets outre-atlantique, de choisir ces rôles dans des films d’auteurs indépendants.

La sortie de L’Affaire Marcorelle de Serge Le Péron, présenté à Cannes sera l’occasion de la redécouvrir dans un film français aux cotés de Jean-Pierre Léaud et Matthieu Amalric. On la retrouve également dans My Life So Far de Hugh Hudson (Greystoke). Indignes de sont alent encore : Londinium et autres films tellement discrets qu'ils sont inexistants dans nos mémoires. Dommage car cette comédienne est capable de légèreté et de fantaisie (Mille Millièmes).
Finalement son plus beau rôle récent n'est autre que son duo avec Vincent Delerm. "Cosmopolitan" est une chanson pleine de charme, féminine, à son image. Nostalgique sur un cinéma du début des années 90?

yannick, vincy


 
 
haut