David Lynch, Lion d'or et Palme d'or, n'a pas tourné de long métrage depuis 2006. Une longue absence. Heureusement il nous a offert une suite à Twin peaks pour la télé. Et on peut voir ses photos fétéchistes dans l'exposition de Louboutin au Palais de la Porte dorée. Il vient aussi de terminer un court métrage. Elephant Man ressort cette semaine en salles.



Aure Atika
Edouard Baer
Juliette Binoche
Romane Bohringer
Sami Bouajila
Isabelle Carré
Alain Chabat
Anaïs Demoustier
Emmanuelle Devos
Clint Eastwood
Jesse Eisenberg
Colin Farrell
Harrison Ford
Olivier Gourmet
Hugh Grant
Tchéky Karyo
Vincent Lacoste
Chiara Mastroianni
Matthew McConaughey
Ewan McGregor
Yolande Moreau
Margot Robbie
Mark Ruffalo
Adam Sandler
Omar Sy
Omar Sy
Renee Zellweger
Roschdy Zem



Juliette Binoche
Uma Thurman
Russell Crowe
Michel Serrault
Harrison Ford
Johnny Depp
Cate Blanchett
Emmanuelle Béart
Tom Cruise
George Clooney




 




 (c) Ecran Noir 96 - 20



Pathé   




Yvan Attal
c/o Artmedia
20, avenue Rapp
75007 Paris









 
Août 2004, Paris Match n° 2883, interview de Catherine Schaab :
Ca, c’est le privilège de jouer dans son propre film. Sous le regard d’un autre metteur en scène, je n’oserais jamais ‘faire le con’, essayer ceci, ne pas dire le texte, le changer, ne pas répondre à l’acteur… Pourtant, non seulement cela détend mais en plus ça provoque d’autres réactions de la part du partenaire, un moment de vérité inattendu, riche… Je vis mieux mon métier d’acteur dans mon propre film que dans ceux des autres“.

Dossier de presse d'Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants - Extrait d'interview, à propos de la naissance du projet :
"Après la sortie de mon premier film, j'ai ressenti un grand vide et je n'avais que ça à faire que de tourner en rond et m'interroger sur ma propre existence et les choix que j'avais faits : vivre avec une femme que j'aime et faire des enfants, à qui on promet le bonheur. J'ai simplement réalisé que c'était énorme et angoissant sans pour autant que rien ne soit remis en question puisque l'amour est toujours là. Mais autour de moi, les séparations, les enfants qui naissent au même moment, les voir grandir et voir leurs parents, se reconnaître et être effrayé, l'âge qu'on se découvre soudain, le fait de ne plus être capable par moment de se souvenir de son âge, sont des signes. En amenant mon fils le matin à l'école je réalisais qu'un grand nombre d'enfants ne vivaient déjà plus avec leurs deus parents. Je crois que j'ai eu peur et je me suis mis concrètement à écrire".

Le film Français, 2001, interview de Sarah Drouhaud :
Le film Français : Au final, comment avez-vous vécu cette expérience de réalisateur ?
Yvan Attal : Professionnellement, je n’ai jamais eu autant de plaisir. En tant que comédien, c’était difficile au montage de porter un regard sur soi. D’autant que j’avais des versions assez différentes pour chaque scène, des versions de la plus sérieuse à la plus burlesque. Car a priori, en étant l’auteur du film, la première prise en tant que comédien est bonne étant donné que l’on va tout de suite dans la direction du metteur en scène. Les autres prises, je me suis amusé !

Madame Figaro, édition du 28 août 2004 :
"Je m’épanouis totalement dans la réalisation. Mais si je suis encore acteur, c’est peut-être que j’essaie de comprendre pourquoi j’ai voulu jouer la comédie, ce que cela représente pour moi de façon intime".

"Je suis presque toujours déçu de mes prestations. Il y a des fois où je déteste être acteur!"
 
 
haut